Catégories :

Gros pistons

L’étonnant trompettiste Ambrose Akinmusire est LA révélation hard bop du moment…

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 6 mai 2011
Réagir

Régulièrement, la jazzosphère semble s’entendre sur la promotion d’un nouveau petit génie. Celui du jour, un protégé de Steve Coleman, est un étonnant trompettiste californien né le 1er mai 1982 à Oakland, et dont l’album When The Heart Emerges Glistening laisse bouche bée. Un digne héritier de Clifford Brown et Booker Little, osent crier certains… Ambrose Akinmusire ne débarque pourtant pas de nulle part et son nom a déjà croisé la route de géants tels que Joe Henderson, Joshua Redman, Steve Coleman et Billy Higgins… Diplômé de l’incontournable Berklee School of Music de Boston, il passe ensuite par la case newyorkaise de la Manhattan School of Music. Suivent deux prestigieux premier prix, à la Thelonious Monk Competition (Quincy Jones, Herb Alpert, Terence Blanchard, Hugh Masekela, Clark Terry et Roy Hargrove sont dans le jury…) et à la Carmine Caruso International Jazz Trumpet Solo Competition. L’affaire devient de plus en sérieuse et Ambrose Akinmusire croise le fer avec Michel Portal, Jimmy Heath, Bob Hurst et, son mentor, Jason Moran. En 2007, le label Fresh Sound New Talent publie son premier opus, Prelude To Cora. Et cette année, il fait ses débuts pour la prestigieuse écurie Blue Note.

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters