Catégories :

Elliott Smith is not dead !

7 ans. L'âge suffisant pour réaliser post-mortem l’ampleur de l’oeuvre d’Elliott Smith, qui n’en finit pas de faire des émules.

Par Caroline Reinhart | Vidéo du jour | 21 octobre 2010
Réagir

Il y a 7 ans, Eliott Smith se suicidait de deux coups de couteau. Une violence rare, insoupçonnable à l’écoute de ses disques, tout en douce mélancolie. Mais qui l’érigea malgré lui au rang des songwriters maudits et vénérés après leur mort. Un article récent des Inrockuptibles, qui l’ont toujours soutenu, évoque la descendance, riche et nombreuse, d’Elliott Smith. Chaque semaine, un nouveau groupe, de New York à Paris, réhabilite son écriture et revendique sa paternité. Signe qu’Elliott n’est pas mort, et qu’à l’image d’un Nick Drake, il a bouleversé toute une génération de musiciens. Between The Bars est une des chansons qui l’a fait connaître. Présente sur la B.O. de Will Hunting, reprise depuis notamment par Madeleine Peyroux en version jazzy, c’est probablement l’une de ses plus belles et intimes compositions.



 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters