Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Weill et Brecht vont aux Champs

Par Marc Zisman |

Grandes soirées Kurt Weill - Bertolt Brecht les 12 et 14 septembre, au Théâtre des Champs-Elysées, avec Les Sept Péchés capitaux et Mahagonny Songspiel sous la baguette de Jérémie Rhorer.

Les Sept Péchés capitaux furent créés le 7 juin 1933 au Théâtre des Champs-Élysées par la chanteuse et actrice Lotte Lenya, sous la direction de David Abravenel dans une chorégraphie de Balanchine. L'œuvre avait été commanditée par un jeune et riche anglais, Edward James, afin d'être réalisée et présentée par la nouvelle troupe de ballet fondée par deux des héritiers des Ballets russes, George Balanchine et Boris Kochno.

Kurt Weill, qui voulut tout d'abord collaborer avec Jean Cocteau, finit par accepter de travailler de nouveau avec Bertolt Brecht. Les Sept Péchés capitaux furent la première œuvre qu'il composa dès son départ d'Allemagne quelques semaines après l'incendie du Reichstag. Il ne devait plus jamais revoir son pays…

De son côté, Mahagonny Songspiel fut créé en 1927 à Baden-Baden, déjà avec Lotte Lenya. L'œuvre fut plus tard reprise et élargie, transformée en un opéra en trois actes sous le nom de Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny (1930).

Pour l'ouverture de la saison 2009-2010, le spectacle proposé au Théâtre des Champs-Elysées, les 12 et 14 septembre (chanté en allemand, surtitré en français), réunit Jérémie Rhorer dont on connaît les talents mozartiens, mais qui, compositeur, dirige aussi régulièrement de la musique du XXe siècle, et Juliette Deschamps, dont on a déjà pu applaudir, également dans la salle de l’avenue Montaigne, Era la Notte et Altre stelle (deux spectacles avec Anna Caterina Antonacci).

Les rôles autrefois chantés par Lotte Lenya seront ici interprétés par la mezzo autrichienne Angelika Kirchschlager, très appréciée pour ses interprétations de Strauss et Mozart.

Le site officiel du Théâtre des Champs-Elysées

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article