Catégories :

Aubert en tournée

Roc’ Eclair, son nouvel album, sous le bras, Jean-Louis Aubert sillonne les routes de France dès le mois d'avril.

Par Max Dembo | Sur Scène | 13 janvier 2011
Réagir

Jean-Louis Aubert, après la sortie de son album Roc’ Eclair le 29 novembre dernier, commence une tournée à travers la France à partir du mois d’avril.

L'ancien leader de Téléphone sera le 9 avril à Evry, le 13 à Beauvais, le 14 au Havres, 15 à Dunkerque, le 16 à Epernay, le 19 à Tours, le 20 à Châteauroux, 21 à Poitiers, le 22 à Bressuire. Commence ensuite la série au Zénith de Paris, du 27 au 30 avril.

Au mois de mai, il sera le 5 à Lille, le 6 à Amiens, le 7 à Bruxelles, le 11 à Rouen, le 12 à Orléans, le 13 au Mans, le 14 à Nantes, le 18 à Brest, le 19 à Vannes, le 20 à Rennes, le 21 à Angers, le 25 à Limoges, 26 à Bordeaux, le 27 à Pau, le 28 à Mont-de-Marsan. En juin il se produira le 7 à Grenoble, le 8 à Toulon, le 9 à Nice, le 15 à Saint-Etienne, le 16 à Clermont-Ferrand, le 17 à Chambéry, le 18 à Genève, le 22 à Lyon, le 23 à Dijon, le 24 à Nancy, le 25 à Strasbourg.

Après une pause estivale, Aubert fera trois concerts au mois d’octobre : le 13 à Metz, le 14 à Montbéliard et le 21 à Caen. Pour finir, en novembre il sera le 4 à Rodez, le 5 à Montauban, le 8 à Toulouse, le 9 à Montpellier, le 10 à Marseille, le 15 à Roanne, le 17 à Mulhouse, le 23 à Aurillac, le 24 à Périgueux, le 25 à Angoulême.

Roc’Eclair est la septième aventure discographique de Jean-Louis Aubert. Il a été façonné en Provence, et motivé par quelques disparitions qui ont beaucoup touché l'ancien chanteur de Téléphone, à commencer par celle de son père, mais aussi de ses amis : Guillaume Depardieu, Fred Chichin (des Rita Mitsouko) et de son ami d’enfance Olivier Caudron de Lili Drop. Le parallèle avec l’entreprise de pompe funèbre dans l'intitulé de l'album et le titre de la dernière chanson, devient évident...

La sortie de Roc’ Eclair annonce le retour en solo de Aubert. Douze nouvelles chansons portant un message d’espoir et de partage, d’accompagnement et de fraternité, ainsi que "d'amour simple", valeurs chères au chanteur.

Jean-Louis Aubert a parfaitement géré l'après-Téléphone en proposant une musique plus orientée vers la chanson à partir de l'album H en 1989, et un univers humaniste qui lui est propre. D'albums en tournées plébiscités, il conserve l'estime du public comme en témoignent les opus Comme un accord en 2001, Idéal Standard en 2005 . Roc'Eclair demeure le plus sombre de tous ses enregistrements.

Site officiel de Jean-Louis Aubert

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters