Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Ivo Pogorelich, retour à Gaveau

Par Marc Zisman |

Le 23 novembre, le pianiste de Belgrade jouera Beethoven, Brahms, Scriabine et Rachmaninoff à Paris, salle Gaveau.

Ivo Pogorelich est en récital à Paris, Salle Gaveau, lundi 23 novembre. Après un concert triomphal en octobre 2008 en ce même lieu, le pianiste époustouflant de virtuosité et de musicalité revient donc pour un programme éclectique qui s’annonce exceptionnel.

« Ivo Pogorelich est un génie » : c’est en ces termes, désormais mythiques, que la grande Martha Argerich décrit le jeune pianiste, né le 20 octobre 1958 à Belgrade, lors de son échec au Concours Chopin à Varsovie en 1980. Pogorelich dut paradoxalement sa renommée à ce revers dans la capitale polonaise durant lequel, en signe de protestation, Argerich, justement membre du jury et elle-même ancien Premier prix de la prestigieuse compétition, démissionna de son poste pour le défendre, considérant qu’il s’agissait d’un génie, et quitta Varsovie.

L’année suivante, en 1981, il donne son premier concert au Carnegie Hall à New York. Depuis, Pogorelich a donné des récitals solistes dans le monde entier, et joué avec de nombreux orchestres, dont l’Orchestre de Paris, les orchestres philharmoniques de Berlin et Vienne, les orchestres symphoniques de Londres, Boston, Chicago.

Ivo Pogorelich a enregistré pour Deutsche Grammophon des œuvres de Bach, Beethoven, Brahms, Chopin, Haydn, Liszt, Mozart, Moussorgski, etc. Après quelques années de retrait de la scène, il est de retour avec des concerts stupéfiants où le public, même connaisseur, a l’impression d’écouter certaines œuvres pour la première fois.

Pour ce récital du 23 novembre, il interprètera Beethoven (Sonate n°32 en ut mineur, op.111, A Elise, Sonate n°24 en fa dièse majeur op.78), Brahms (Intermezzo opus 118 n°2), Scriabine (Sonate n°4) et Rachmaninoff (Sonate n°2).

Le site officiel de la Salle Gaveau

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article