Catégories :

Grinderman embrase la Cité de la Muique

Le groupe furibard de Nick Cave est en concert à la Cité de la Musique à Paris, le 26 octobre à l’occasion de la sortie de son deuxième album.

Par Marc Zisman | Sur Scène | 15 septembre 2010
Réagir

Mardi 26 octobre, le groupe Grinderman déploiera son blues psychédélique et sauvage à la Cité de la Musique à Paris. Un concert se déroulant quelques semaines après la sortie du second album de ce groupe emmené par le charismatique Nick Cave. À ses côtés, le crooner rock australien s’est entouré de Warren Ellis (bouzouki électrique, Fendocastor, violon, violoncelle, guitare acoustique), Martyn Casey (basse, guitare acoustique) et Jim Sclavunos (batterie, percussions).

Tout au long de sa vaste carrière, Nick Cave s’est toujours appliqué à maltraiter toutes les musiques qu’il touchait… Rock, blues, country ou pop, le vrai-faux crooner déstabilise tous ces idiomes avec génie et originalité. Sa prose, lovée dans l’esprit de l’Ancien Testament, slalome entre saynètes du Bien et du Mal, road movies scabreux et imprécations de télévangéliste habité.

À la tête des furibards et sexuels Birthday Party puis en maestro des Bad Seeds, le Cave tisse d’improbables fils entre Johnny Cash et Frank Sinatra, Elvis Presley et Leonard Cohen…

Entamée en 2006, l’aventure Grinderman a la particularité de n’embarquer à son bord que des membres des Bad Seeds. Dès le premier album paru en mars 2007, on comprend les envies indomptables d’un Nick Cave qu’on n’avait guère senti aussi sauvage depuis des lustres… Dans la même veine, le deuxième album sobrement intitulé Grinderman 2 pousse le rock’n’roll dans ses retranchements les plus viscéraux. Bestiale, sexuelle, malsaine, cette musique est une hypnotique descente aux enfers comme on n’en fait peu… Sur scène, le Mal est encore plus puissant.



Le site de Grinderman

Le site de Nick Cave & The Bad Seeds

Le site de la Cité de la Musique

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters