Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Fiesta world à Sète

Par Eva Sauphie |

La 14e édition du festival des musiques du monde, Fiest'A Sète, se tiendra du 24 juillet au 8 août au Théâtre de la Mer de Sète, et la cuvée 2010 s’annonce bigarrée comme à l’accoutumée.

Du 24 juillet au 8 août, l'édition 2010 de Fiest’A Sète entend une fois encore défendre la richesse et la diversité des musiques du monde, avec une programmation mêlant artistes de renommée internationale dans le cadre princier du Théâtre de la Mer, et découvertes au bassin de Thau. On compte entre autres parmi la cuvée 2010 Salif Keita, Gotan Project, Angelique Kidjo, Ballaké Sissoko....

La cité ouverte sur la mer peut se targuer d’accueillir et d’entretenir des liens artistiques avec toutes les cultures, se révélant comme un carrefour maritime des musiques du monde depuis 14 ans. Electro world, afro beat, sonorités orientales, africaines, cubaines, autant de styles musicaux représentés par les plus grands du genre.

Le premier jour démarrera sous l’effervescence de la culture argentine avec le trio Gotan Project, que forment Philippe Cohen Solal, Eduardo Makaroff et Christoph H. Müller. Ils feront vivre leur expérience sonore organique et électronique, à l’essence argentine ponctuée de Tango 3.0.

Le même jour, DJ Raph Dumas entouré des Primaveras mixera funk et electro, aux commandes du dernier vinyle Ode to Tanguy Jo situé entre la northern soul et le big beat du label Wall of Sound, et accompagné d’un véritable orchestre ( saxophone, basse, guitare, clavier, flute, flaviol, sac de gemec, trombone, fiscorn, tenora, tuba).

Puis on empruntera petit à petit les routes d’Orient avec le français Tim Robin et ses accords de guitare gipsy, puis avec la transe du pakistanais Faiz Ali Faiz et ses airs de bouzouq hypnotiques.

La musique africaine sera quant à elle hautement représentée par Angélique Kidjo, qui interprétera son dernier album Öyö à mi chemin entre la soul et les traditions béninoises, et par le savoureux mélange de blues et de folk rock que propose le congolais Staff Benda Bilili. Sans oublier le joueur de kora malien Ballaké Sissoko (Chamber music), qui réinventera la tradition séculaire mandingue, tandis que Salif Keita ravivra la flamme de l’afro beat.

Enfin, une session groove et funk s’invitera le dernier jour autour de Bibi Tanga & The Selenites, et leur hip hop old school mâtiné de soul et de rhythm’n’blues, et du pape du funk, George Clinton, épaulé par Parliament Funkadelic.

La semaine sétoise sera précédée d’une série d’escales musicales gratuites dans tout le Bassin de Thau (Poussan, Balaruc-les-Bains, Marseillan, et quartiers sétois), avec des artistes à découvrir, parmi lesquels William Vivanco, Jaleo Real, René Lacaille, Le Band, Sarah Savoy & the Francadians, Le Gotta, Septeto Nabori, Sheyla Costa Trio et Elektropik Mix et DJ RKK.



Le site de Fiest'A Sète

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article