Catégories :

Anna Netrebko à Pleyel

Le 26 avril, la soprano russe Anna Netrebko chantera le Stabat Mater de Pergolesi à la Salle Pleyel.

Par Max Dembo | Sur Scène | 11 avril 2011
Réagir

Le New York Observer l’a qualifiée d’« Audrey Hepburn avec de la voix ». Le San Francisco Chronicle de « chanteuse qui a tout : l’imagination, la compréhension et l’esprit ». Anna Netrebko est certainement l’une des voix d’opéra les plus magnifiques de son temps et elle dispose d’un répertoire vaste et varié. C’est avec la dernière œuvre du compositeur baroque italien Giovanni Battista Pergolesi que la diva russe vient enchanter le public parisien de la Salle Pleyel, mardi 26 avril : le célèbre Stabat Mater composé en 1736, l’année de sa mort. Egalement au programme de ce concert : une sélection de cantates de ce même compositeur ainsi que la Sinfonia tirée de son drame sacré Li prodigi della divina grazia nella conversione e morte di San Guglielmo d’Aquitania.

La soprano russe se produira également avec ce même programme jeudi 28 avril au Victoria Hall de Genève puis lundi 2 mai à la Halle aux Grains de Toulouse.

Pour ces concerts, Netrebko sera accompagné par l’English Chamber Orchestra dirigé par Paul Watkins et la mezzo-soprano Kate Lindsey.

Depuis son triomphe au Festival de Salzbourg en 2002 dans le rôle de Donna Anna (Don Giovanni), Anna Netrebko est à l’affiche des plus grandes maisons d’opéra du monde entier. Ses débuts au Metropolitan Opera datent de la même année, avec le rôle de Natasha dans Guerre et Paix de Prokofiev, rôle qu’elle a souvent interprété à Covent Garden, la Scala de Milan et au Teatro Real de Madrid. Ses autres rôles fétiches incluent évidemment Mimi dans La Bohème de Puccini, les principaux sopranos belliniens : Giuletta dans I Capuletti e i Montecchi, Elvira dans Les Puritains, Amina dans La Sonnambula… et Mozart : Donna Anna dans Don Giovanni, Susanna dans Les Noces de Figaro.

Netrebko possède également à son répertoire Norina dans Don Pasquale de Donizetti, Adina dans L’Elisir d’amore et le rôle-titre de Lucia di Lammermoor. Elle chante régulièrement Manon de Massenet, Juliette dans Roméo et Juliette de Gounod et bien évidemment Violetta dans La Traviata de Verdi, qui l’a fait connaître dans le monde entier.

Anna Netrebko se produit également en concert et en récital dans des salles prestigieuses du Barbican à Londres jusqu’au Théâtre des Champs-Élysées. C’est avec la série des Grandes Voix qu’elle a fait ses débuts en récital parisien en 2007 aux côtés du ténor Rolando Villazón. En 2008, elle s’est produite avec Andrea Boccelli lors de la cérémonie télévisée des Classical Brit Awards. Elle a été élue « Musicienne de l’Année » aux Musical America 2008, a remporté le prestigieux « Prix Bambi » en Allemagne ainsi qu’un « Classical Brit Award » dans les catégories « Chanteuse de l’Année » et « Artiste Féminine de l’Année » ainsi que six « ECHO Awards ».

Anna Netrebko a ouvert la saison 2009/2010 avec son retour à l’Opéra de Paris dans le rôle d’Adina dans L’Elisir d’amore ; elle s’est également produite à la Salle Pleyel dans la série des Grandes Voix aux côtés de Massimo Giordano et de l’Orchestre National d’Ile-de-France. Elle a fait ses débuts dans le rôle d’Antonia dans une nouvelle production des Contes d’Hoffman au Met. Parmi les autres moments forts de sa saison, elle a chanté La Bohème, Manon, Carmen à Vienne, puis a retrouvé Manon dans une nouvelle production du Covent Garden.

Elle vient de chanter Norina dans Don Pasquale au Met sous la direction de James Levine. Cette saison, elle reprendra le rôle de Mimi à Copenhague ; elle chantera le rôle-titre d’Anna Bolena de Donizetti au Staatsoper de Vienne sous la direction d’Evelino Pidò puis sera Iolanta dans Così fan tutte de Mozart au Festival de Salzbourg.

Le site d’Anna Netrebko

Le site de la Salle Pleyel

Le site des Grandes Voix

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters