Votre panier est vide

Rubriques :
Sur Scène

Amandine Beyer et Gli Incogniti : Vivaldi à Paris

Par Marc Zisman |

La violoniste Amandine Beyer et l’ensemble Gli Incogniti sont en concert parisien le samedi 5 mars, au Théâtre de la Ville, avec un programme consacré à Antonio Vivaldi.

Samedi 5 mars, le violon d’Amandine Beyer résonnera sur la scène du Théâtre de la Ville à 17h. Aux côtés de l’ensemble Gli Incogniti, elle offrira au public parisien un programme exclusivement consacré à Vivaldi : Concerto pour deux violons et violoncelle, en sol mineur, RV 578a, Concerto pour traverso, en la mineur, RV 440, Concerto pour violoncelle, en ut majeur, RV 398, Concerto pour traverso, en mi mineur, RV 431, Les Quatre Saisons.

Etonnamment, le premier instrument d’Amandine Beyer fut la flûte à bec. Ce n’est qu’après quelques années qu’elle s’attaque au violon, dans la classe d’Aurélia Spadaro à Aix-en-Provence, sa ville natale. C’est peut-être pour cette raison qu’après avoir terminé ses études de violon moderne au CNSM de Paris et avoir écrit une maîtrise sur Stockhausen, elle retrouve le chemin de la musique ancienne en partant étudier à Bâle auprès de Chiara Banchini.

Cette période décisive dans sa formation, lui permet de découvrir le monde de l’interprétation rhétorique, et de profiter du contact de personnalités telles que Hopkinson Smith, Christophe Coin, Pedro Memelsdorff (elle a joué plusieurs années dans l’ensemble médiéval Mala Punica), Jean Tubéry et Alfredo Bernardini. Des expériences qui lui ont permis de se former en tant que musicienne et interprète, et l’ont incitée à se lancer dans la carrière de violoniste itinérante, donnant de nombreux concerts dans le monde entier.

Amandine Beyer partage actuellement son activité entre les différents groupes auxquels elle participe : l’Assemblée des Honnestes Curieux, les Cornets Noirs, le Concert Français, le duo ave Pierre Hantaï et Gli Incogniti. Enfin, elle n’oublie guère de garder quelques heures pour l’enseignement : elle donne ainsi des cours à l’ESMAE de Porto au Portugal, ainsi que des stages. Et depuis septembre dernier, elle a remplacé Chiara Banchini comme professeur de violon baroque à la Schola Cantorum Basiliensis en Suisse.

Le site d’Amandine Beyer

Le site du Théâtre de la Ville