Catégories :

Quand les critiques récompensent…

En musique, Roger Muraro et le Quatuor Modigliani comptent parmi les lauréats des prix 2008-2009 du Syndicat de la critique de théâtre, musique et danse.

Par Marc Zisman | Nominations et Prix | 15 juin 2009
Réagir

Le 15 juin à la Cité de la musique à Paris, le Syndicat de la critique de théâtre, musique et danse a décerné ses prix pour la saison 2008-2009.

L'Opéra de Paris a décroché deux récompenses : le Grand prix musique pour une Lady Macbeth de Mzensk de Chostakovitch venue d'Amsterdam, mise en scène par Martin Kusej et dirigée dans la fosse de Bastille par Hartmut Haenchen, et dans la catégorie "meilleure création musicale", Yvonne, princesse de Bourgogne de Philippe Boesmans, présenté au Palais Garnier dans une régie de Luc Bondy et sous la direction musicale de Sylvain Cambreling.

L'Opéra de Lyon a obtenu le prix Claude-Rostand (meilleur spectacle lyrique créé en province) pour sa trilogie du XXe siècle (Le Joueur, Lulu, Mort à Venise), tandis que le Grand-Théâtre de Genève s'est vu attribuer le prix de l'Europe francophone pour La Trilogie du diable d'Olivier Py.

Deux autres pris en matière de musique: le pianiste Roger Muraro a été élu "personnalité musicale de l'année" pour sa contribution à l'année Messiaen, alors que le Quatuor Modigliani était choisi comme "révélation musicale".

Le site officiel du Syndicat de la critique de théâtre, musique et danse

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters