Votre panier est vide

Rubriques :
Nominations et Prix

James Levine quitte Boston !

Par Marc Zisman |

Le chef d’orchestre James Levine quitte son poste de directeur musical du Boston Symphony Orchestra (BSO) qu’il occupait depuis 2004.

Ces dernières semaines, il n’était question que de réduire son emploi du temps. Aussi, l’annonce officiel du départ de James Levine de son poste de directeur musical du Boston Symphony Orchestra (BSO) n’est donc pas une grande surprise…

« Au regard des challenges de l’orchestre et de mon état de santé, il était souhaitable, surtout pour les musiciens et notre merveilleux public, que je quitte ce poste de directeur musical », a déclaré Levine. « J’ai pris cette décision en sachant qu’il faut désormais que je me préoccupe davantage de ma santé afin que lorsque je remonterai sur le podium du BSO je puisse poursuivre le travail important accompli durant mon mandat ».

Agé de 67 ans, le maestro, également directeur musical du Metropolitan Opera, a par ailleurs évoqué un accord avec le BSO pour leurs collaborations futures, souhaitant bonne chance à la phalange dans la recherche de son successeur.

James Levine qui dirigea le BSO pour la première fois en 1972 en est devenu le directeur musical à l’automne 2004, succédant ainsi à Seiji Ozawa. Même si son passage à Boston a fortement été marqué par de nombreuses annulations pour raison de santé, il a aussi permis à la phalange bostonienne de retrouver un niveau technique digne de sa légende, et plus vraiment au rendez-vous des dernières années de règne d’Ozawa…

Avec Levine, la musique contemporaine a également refait surface au répertoire de l’orchestre avec des œuvres de Milton Babbitt, Elliott Carter, John Harbison, Leon Kirchner, Peter Lieberson, Gunther Schuller ou bien encore Charles Wuorinen. Étonnamment, James Levine qui fut le quatorzième directeur artistique du BSO, fondé en 1881, en fut l’unique citoyen américain de son histoire.

Le site du BSO

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article