Votre panier est vide

Rubriques :

Retrouvez aussi André Tubeuf sur son blog L'oeil et l'oreille
André Tubeuf : Mémoire et paysages

André Tubeuf : Mémoire et paysages

LXVI - Conclusion - Paysage d'une âme Entretien avec André Tubeuf

Par Sylvain Fort |

On connaît bien André Tubeuf le critique, le conteur, mais on ne connaît pas l'homme, au-delà du journaliste. Cette série d'entretiens, souvent émouvante, trace le récit d'une histoire dans l'Histoire.

Écouter ce podcast :
Télécharger ce podcast :   m4a  |  mp3
Suivre ce podcast par :   RSS  |  iTunes

Nous voici parvenus au 66ème et dernier épisode de la série des entretiens que André Tubeuf a accordé à Sylvain Fort pour Qobuz, et que nous vous avons proposé en autant de podcasts sous le titre de "Mémoire et Paysages".

Vous avez été très nombreux à écouter chaque jour avec passion depuis le 1er août 2012, les souvenirs d'un homme, l'un des plus remarquables des critiques français musicaux de l'après-guerre, dont on connaissait mal l'itinéraire personnel. André aura été le compagnon de notre été - un merveilleux compagnon de voyage, en vérité.

Merci, Cher André, pour ces longs moments passés en votre compagnie ; d'avoir fait revivre pour nous des mondes lointains, d'avoir évoqué avec cette sensibilité le cheminement intellectuel et musical qui a été le vôtre !

André Tubeuf vient de faire paraître un Dictionnaire amoureux de la Musique dont la lecture sera le complément de sa pensée telle que développée au cours de ces rencontres.

Rappelons que vous pouvez retrouver André Tubeuf chaque semaine sur son Blog Qobuz L'Oeil et l'oreille. Et que vous pouvez ré-écouter ces podcasts sur le site ici-même, mais aussi les télécharger sur iTunes et les autres plateformes de podcasts afin de les écouter en ballado-diffusion !

I – Comment naît–on à Smyrne
II – Installation et vie à Zongouldak – Le départ
III – Elève clandestin à Galatasaray – Départ pour Alep
IV – Chez les Maristes à Alep. Départ pour Beyrouth
V – Vivre au Liban – L’Institut Saint–Joseph
VI – La communauté française de Beyrouth – L’exil intérieur – Salah Stétié La vocation religieuse
VII – En route pour Paris
VIII – L’aventure – La double culture
IX – Découvrir Paris – l’hypokhâgne – Louis–Le–Grand – La ville qui lui voulait du mal
X – L’internat de Louis–Le–Grand – Comment on apprend sur le tas – Les « cracks »
XI – L’entrée en khâgne – « Si tu veux, tu peux »
XII – L’été grec
XIII – La première tentative à l’Ecole normale supérieure
XIV – Les leçons de l’obéissance
XV – La deuxième khâgne – L’oral de l’Ecole normale – Tapié et Hugo
XVI – Le cinéma, le théâtre – Valentine Tessier
XVII – Bikhâ ! – Le petit maître Morisset – L’improvisée d’Homère
XVIII – Une année euphorique – Maurice Savin
XIX – Le bal de l’Ecole normale – Maurice Clavel, Silvia Monfort – Gérard Granel
XX – Michel Deguy – Dominique Fernandez
XXI – Don Carlos – Le Concours – Jankélévitch, Merleau–Ponty, Tapié – Reçu ! – Le choix de la philosophie
XXII – A Normale Sup – Les grandes vacances – Granel, Deguy, le 13e quatuor de Beethoven
XXIII – Gérard Granel, encore – Les disques – Début d’un apprentissage de l’écoute – Wilhelm Kempff (et Maurice Savin) – Menuhin a Pleyel
XXIV – Le théâtre et Maurice Clavel – Traduction d’Electre – Kathleen Ferrier
XXV – Les concerts – Michel Foucault et Jean–Paul Aron
XXVI – Ecouter Bach avec des mathématiciens – Eloge de la mémoire
XXVII – Les examens de fin d’année – Ramatuelle – L’Ariège
XXVIII – Les examens – Platon et le platonisme – Jankélévitch, Clavel et Platon
XXIX – Philosophie et musique – L’attention, par Schubert et Bach
XXX – Lectures et écoute – Simone Weil – La part de silence
XXXI – Althusser – Maîtres et Disciples – Eloge de l’absence de programme
XXXII – Première tentative à l’agrégation – Deuxième tentative – Diderot et la bouture des pucerons
XXXIII – Un homme libre et singulier – L’absence d’appartenance générationnelle
XXXIV – Une carrière à Paris ? – Relations et bonne société – L’ENA ? – Les Funck–Brentano
XXXV – Vers le service militaire – Nancy – Le Festival de Besançon
XXXVI – Le service militaire – les parachutistes – L’Algérie puis Coëtquidan – Lettres à Marie–Josée – Strasbourg
XXXVII – Vocation pour l’éloignement – Strasbourg– Se marier – Un début dans la vie – la rue Wencker
XXXVIII – Un hiver à Strasbourg – L’Opéra – Michel Sénéchal – Le milieu musical – La Bourse aux Vins
XXXIX – Madame Wirtz
XL – Les Kiehn – Les Mathis
XLI – Le Lycée Fustel de Coulanges avant 1968 –Julien Freund – Progrès de la khâgne de Fustel – La réforme Fouché
XLII – A Bayreuth avec Sénéchal et Crespin
XLIII – Les inspecteurs généraux – L’improvisation magistrale – La suggestion et la parenthèse
XLIV – Le programme et les doctrines – Les concepts – Spinoza – Kant – Platon et le sens des mots – Merde à la Sorbonne
XLV – Le cœur du corpus, et le reste – Kant, Descartes, Hume, Leibniz – L’enseignement de la philosophie
XLVI – Le Théétète
XLVII – Evaluer les élèves – Former et déformer
XLVIII – 1968 et les changements dans la khâgne
XLIX – Croire et savoir – La philosophie et la musique – la Tension – Théétète et la musique – Du bon usage de la musique
L – Membre du cabinet de Jacques Duhamel puis de Michel Guy
LI – La naissance de la presse musicale – Haine du pouvoir – Ecrire
LII – Françoise Verny et les romans
LIII – Le journalisme – Le Point – Diapason
LIV – Les livres – Romans – Livres sur la musique (Mozart, Le Lied)
LV – Readiness is all – Les programmes Furno – Invention d’un genre – la fantaisie d’approche
LVI – Le style critique
LVII – Travail d’écoute et éclosion du style
LVIII – La confrontation avec les artistes
LIX – Rang et nécessité de l’interprète
LX – Rencontres d’artistes – Tristesse des artistes
LXI – Ce qu’on apprend des artistes – Ce qu’on apprend aux artistes
LXII – Foyer et hospitalité
LXIII – Elisabeth Schwarzkopf et Walter Legge
LXIV – Devenir une mémoire
LXV – Devenir un auteur – Stéphane Barsacq – l’Offrande Musicale
LXVI – Conclusion : Paysage d’une âme