Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

Les Flâneries de Reims rendent hommage à Xenakis

Par Caroline Augé |

Du 12 au 18 juillet, les Flâneries Musicales de Reims célèbreront le dixième anniversaire de la mort de Iannis Xenakis.

Informations pratiques

Dates : du 17 juin 2011 au 22 juillet 2011

Région : Champagne-Ardenne

Département : Marne (51)

Ville : Reims

Né en 1922, Iannis Xenakis a été élevé en Grèce où il a appris la musique tout en poursuivant une formation d’ingénieur. Pendant la seconde guerre mondiale, il a rejoint la résistance et a échappé de justesse à une condamnation à mort. Il est ensuite parti s’installer à Paris où il est devenu l’assistant du célèbre architecte Le Corbusier.

Sa formation scientifique lui a permis de réaliser la relation entre la musique et les mathématiques et de formuler un système de composition qu’il a appelé « musique stochastique ». Il a ainsi produit un large répertoire d’œuvres pour diverses formes musicales : du solo instrumental au quatuor à cordes, des formes concertantes aux grandes machines symphoniques. Il s’est éteint en février 2001 à l’âge de 78 ans.

Avec plus de 20 concerts, 50 œuvres (dont certaines pour la première fois en création française), une série de masterclasses avec des interprètes dédicataires de son oeuvre, une exposition, des films documentaires, cette semaine sera sans doute l’une des plus grandes manifestations anniversaire consacrées à Iannis Xenakis en Europe.

LES CONCERTS A NE PAS MANQUER :

- Mercredi 13 juillet à 19h30, Centre des Congrès :

L’Orchestre National de Lille, Arturo Tamayo (direction), Roger Woodward (piano) et Benny Sluchin (trombone) interpréteront Metastateis (version α : création française), Keqrops, Lichens, Trookrh (création française) de Iannis Xenakis. - Jeudi 14 juillet à 17h30, Centre des Congrès :

Les Percussions de Strasbourg et Benny Sluchin (trombone) interpréteront Persephassa, Pléîades et Zythos de Iannis Xenakis.

- Vendredi 15 juillet à 20h30, Conservatoire :

Le Jack Quartet jouera ST/4 de Iannis Xenakis, Chakra d’Allain Gaussin, Contritus de Caleb Burhans, String Quartet in Four Parts de John Cage.

- Samedi 16 juillet à 20h30, Conservatoire :

L’Ensemble Asko / Schönberg jouera Echange, Epicycles, A l’île de Gorée, Phlegra, Eonta et O-mega de Iannis Xenakis.

- Dimanche 17 juillet à 19h, Conservatoire :

Elisabeth Chojnacka (clavecin) et Thierry Miroglio (percussions) interpréteront Naama (clavecin solo), Rebons (percussion solo), Khoaï (clavecin solo) et Komboï (clavecin et percussion) de Iannis Xenakis.

- Lundi 18 juillet à 17h30, Cathédrale :

Vincent Dubois interprétera Gmeeoorth de Iannis Xenakis, Trois danses de Jehan Alain et Fantaisie et fugue sur « Ad nos ad salutarem undam » de Franz Lizst.

AUTOUR DES CONCERTS :

- Projection le mardi 12 juillet à 12h30, auditorium 2 du Conservatoire de Reims : Quelque chose de riche et d’étrange, film de Marik Kidel.

- Exposition Iannis Xenakis : du 12 au 18 juillet, Conservatoire de Reims.

Site du festival

Détail de la programmation

Ecoutez nos podcasts consacrés à Xenakis avec Michel Tabachnik et Claude Samuel.

À découvrir autour de l'article