Votre panier est vide

Rubriques :
Concerts, festivals et tournées

Le rock, un jeu d’enfant à Chambéry

Par Isabelle Couillens |

Le festival pluridisciplinaire Les Enfants du rock de Chambéry aura lieu du 17 au 20 février avec, en invité d’honneur, Rodolphe Burger.

Le point commun entre musique, danse, théâtre et cinéma à Chambery c’est : le rock. Le festival pluridisciplinaire Les Enfants du rock qui se tient à Chambéry du 17 au 20 février construit son programme sur ce courant et s’interroge sur les formes d’inspirations qu’il a semées. Depuis 2005, le Centre National du Théâtre prend chaque année ses quartiers d’hiver dans une ville française à l’occasion de son festival « Scène Grand Écran », cette année, c’était au tour de Chambéry, où l’équipe de Jean-Paul Angot – directeur de l’espace Malraux Scène Nationale de Chambéry et de la Savoie – qui a eu le choix du thème, a proposé le « rock ». Des passerelles entre les disciplines du spectacle ont été tissées.

Il y a trente ans le rock était largement diffusé par l’émission Les enfants du rock de Pierre Lescure sur Antenne 2, aujourd’hui cette musique se retrouve dans tous les domaines. De ce constat a germé l’idée d’un festival pluridisciplinaire, dont la programmation prévoit dix-sept films rock qui se déclinent en cinq thématiques, une exposition de photos « participatives » avec Renaud Monfourny (photographe attitré des Inrockuptibles), un ciné-concert, des courts-métrages, des concerts et encore d’autres activités, toutes réparties sur quatre jours et trois nuits dans l’esprit festif du rock'n'roll .

L’exposition de Monfourny présente des clichés de cent cinquante personnes qui ont accepté de poser avec leur objet « rock » fétiche : disque, instrument, t-shirt etc. laissant ainsi libre cours à l’imagination et aux souvenirs de chacun. A côté tous les spectacles se basent sur le principe d’éclectisme qui est aussi le maître-mot du programme, et abordent le rock sous sa forme la plus sauvage et électrique, puis sous son aspect country sentimentale et poétique. Un bel hommage sera rendu au Velvet Underground par Rodolphe Burger, qui a conçu un spectacle « Etre plus Velvet que le Velvet ! » où il s’attaque au répertoire du célèbre groupe new-yorkais sans chercher à l'imiter mais en réinterprétant chaque chanson comme s’il les avait écrites lui-même, dans la continuité de son approche sur la reprise. Pour clôturer le festival Les Enfants du rock à Chambéry Rodolphe Burger l’invité d’honneur a convié James Blood Ulmer, son propre invité.

Le site des Enfants du Rock de Chambéry

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article