Votre panier est vide

Rubriques :
Discographie

Anne-Sophie Mutter
Jusqu'au bout, l'amour fou du violon

Par Pierre-Yves Lascar |

À l'occasion de la parution de son dernier album consacré à Mendelssohn, dont l'année 2009 marquera les 200 ans de la naissance, portrait de la violoniste allemande.

Anne-Sophie Mutter est née à Rheinfelden dans le Bade. Elle inaugure sa carrière internationale de soliste en 1976 au Festival de Lucerne et, un an plus tard, fait ses débuts à Salzbourg aux Concerts de Pentecôte sous la direction de Herbert von Karajan, suivis de ses premières apparitions aux États-Unis (1980), au Japon (1981) et en Russie (1985). Elle enregistre son premier disque chez Deutsche Grammophon à l’âge de quatorze ans, avec les Concertos pour violon n°3 et n°5 de Mozart en compagnie de Karajan et du Philharmonique de Berlin ; dans les années qui suivent, elle grave aussi les concertos de Beethoven (1985), Brahms (1982, 1983), Bruch (1981) et Mendelssohn (1980, 2008), des enregistrements qui ont assuré immédiatement à la musicienne allemande une gloire internationale.

L’excellence de ses prestations dans les répertoires classique et romantique ne l'a jamais empêchée de promouvoir les compositeurs d’aujourd’hui. Ainsi paraissent régulièrement sur disque des premières mondiales d'œuvres qui lui sont dédicacées ou de compositeurs avec lesquelles elle se lie d’amitié. En 1988, elle crée En rêve de Norbert Moret, enregistré et publié en 1991. En 1992, elle donne la création de Gesungene Zeit de Wolfgang Rihm. Couplée avec le Concerto de Berg, l’œuvre sort quelques mois plus tard et l’album reçoit les meilleures récompenses (Internationaler Schallplattenpreis Frankfurt 1993, Grammy, Edison Award, Classic CD Award 1994, Golden Harmony Award 1995). En 1994, l’infatigable Mutter crée Aftersong de Sebastian Currier avec Lambert Orkis, à Kiel. C’est vraiment le début d’une longue collaboration avec les créateurs d’aujourd’hui, qui ne s’est jamais arrêtée, et qui – on l’espère – ne cessera jamais. Cet intérêt marqué pour la musique contemporaine permit tout de même la naissance, puis la création, au Royal Festival Hall en 2002 de Sur le même accord de Henri Dutilleux, avec Kurt Masur à la tête de l’Orchestre National de France (Prix Echo 2005 «Premier enregistrement mondial de l’année»).

Le portrait de la violoniste ne peut être complet si nous ne mentionnons pas son intérêt sincère et fort pour les problèmes médicaux et sociaux de notre époque. Elle donne régulièrement des concerts de bienfaisance au profit de ces causes. Elle a reçu de nombreuses distinctions et récompenses importantes, dont l’Ordre de la République d’Allemagne (première classe), l’Ordre bavarois du mérite, la Médaille du mérite du Bade-Wurtemberg et la Croix d’honneur autrichienne pour la science et l’art. En 2002, elle a été nommée à l’Ordre Maximilien de Bavière pour la science et l’art et a reçu le Prix culturel de la capitale bavaroise de Munich. En 2003, le ministre d’État bavarois de la science, de la recherche et de l’art lui a décerné le prix «Pro Meritis Scientiae et Litterarum» ; en 2005, elle a été faite officier de l’Ordre des Arts et des Lettres par le ministre de la Culture en France, et en 2006 elle a reçu une Victoire de la Musique à Strasbourg. En 2008, Mutter a reçu le Prix musical Ernst von Siemens et a fait don de la moitié du montant de ce prix à la «Fondation Anne-Sophie Mutter», dont l’objectif est de soutenir les jeunes musiciens prometteurs dans le monde entier. La même année, elle a reçu aussi le Prix Mendelssohn de Leipzig pour «sa musicalité unique et son talent d’interprète, et les services inlassablement rendus à la musique classique».

DISCOGRAPHIE

«L’exemplaire Anne-Sophie Mutter a inauguré une ère violonistique superbe, magistrale et expressive!» (Süddeutsche Zeitung, Munich, avril 2008)

Les enregistrements d’Anne-Sophie Mutter ont été récompensés par de nombreux prix. Elle demeure en effet l’une des violonistes les plus fascinantes de notre époque… Voici une sélection d’enregistrements importants de sa carrière, de ses débuts avec Herbert von Karajan à ses réussites les plus récentes.

SES PRESTATIONS LES PLUS MARQUANTES

Enregistrements avec Herbert von Karajan

Les Concertos n° 3 & n° 5 de Mozart avec Karajan furent ses premières sessions en studio. Karajan voulait alors révéler au monde musical entier le prodige qu’il avait découvert – presque par hasard – quelques mois plus tôt. Dans ces Concertos, Mutter peut paraître parfois fragile techniquement, malgré un sens expressif étonnant pour une adolescente. Le Concerto de Beethoven montrera déjà une autre maturité, et fut l’un de ses premiers grands succès. Il fut réédité plusieurs fois sous maints reports à l'ère du CD.

Wolfgang Amadeus Mozart, Concertos pour violon n°3 et 5

CLASSIQUE - PARU mars 1999 – DEUTSCHE GRAMMOPHON – 9,99 €

Concerto pour violon n°3 en sol majeur KV 216, Concerto pour violon n°5 en la majeur KV 219 - Orchestre Philharmonique de Berlin, Herbert von Karajan - Enregistrements réalisés à Berlin, Philharmonie, les 13-19 février 1978

Notons qu’Anne-Sophie Mutter reste attaché aux Concertos de Mozart. Elle a enregistré quelques années plus tard chez EMI les Concertos n°1, 2 & 4 (Academy of Saint-Martin-in-the Fields, dir. Sir Neville Marriner), puis il y a quatre ans gravé cette fois-là l’intégralité du cycle avec l’Orchestre Philharmonique de Londres, complété par un bel enregistrement avec Yuri Bashmet de la Sinfonia Concertante pour violon et alto de Mozart également.

Ludwig van Beethoven, Concerto pour violon opus 61

CLASSIQUE - PARU décembre 2007 – DEUTSCHE GRAMMOPHON – 9,99 €

Orchestre Philharmonique de Berlin, Herbert von Karajan - Enregistrement réalisé à Berlin, Philharmonie, les 24-25 septembre et le 18 décembre 1979

Felix Mendelssohn-Bartholdy – Max Bruch, Concertos pour violon

CLASSIQUE - PARU mars 1983 – DEUTSCHE GRAMMOPHON – 9,99 €

MENDELSSOHN : Concerto pour violon et orchestre n°2 en mi mineur opus 64 – BRUCH : Concerto pour violon et orchestre n°1 en sol mineur opus 26 / Orchestre Philharmonique de Berlin, Herbert von Karajan – Enregistrement réalisé à Berlin, les 26-28 septembre 1980

Antonio Vivaldi, Les Quatre Saisons

CLASSIQUE - PARU novembre 2005 – EMI CLASSICS – 9,99 €

Orchestre Philharmonique de Berlin, Herbert von Karajan

Le label Deutsche Grammophon a réunit aussi dans un coffret l’intégralité des enregistrements rassemblant le directeur musical du Philharmonique de Berlin et la violoniste allemande.

Les dix dernières années

Felix Mendelssohn-Bartholdy, Concerto pour violon, Trio n°1

CLASSIQUE - PARU janvier 2009 – DEUTSCHE GRAMMOPHON – 9,99 €

Concerto pour violon n°2 en mi mineur opus 64, Trio avec piano n°1 en ré mineur opus 49, Sonate pour violon et piano / Anne-Sophie Mutter, violon - André Previn, piano - Gewandhausorchester Leipzig, Kurt Masur – Enregistrements réalisés à Leipzig, Gewandhaus, en mars 2008 et à Vienne, Musikverein, Brahms-Saal, en septembre 2008
Une belle version, souvent sensible, de la rare Sonate pour violon (1838)

Johann Sebastian Bach, Concertos pour violon n°1 & 2

CLASSIQUE - PARU septembre 2008 – DEUTSCHE GRAMMOPHON – 9,99 €

Comprend également le Concerto pour violon "In tempus praesens" de GOUBAÏDOULINA / Solistes de Trondheim - Orchestre Orchestre Symphonique de Londres – Valery Gergiev, direction

Erich Wolfgang Korngold,Concerto opus 35

CLASSIQUE - PARU août 2005 – DEUTSCHE GRAMMOPHON – 9,99 €

Comprend également le Concerto pour violon en ré majeur de TCHAÏKOVSKI / Orchestre Philharmonique de Vienne, Orchestre Symphonique de Londres - André Previn, direction
Sans doute l’une des versions de référence, en tous points irrésistible, d’un des grands Concertos pour violon du siècle dernier.

Jean Sibelius, Concerto pour violon opus 47

CLASSIQUE - PARU janvier 1996 – DEUTSCHE GRAMMOPHON – 9,99 €

Concerto pour violon en ré mineur opus 47, Sérénades pour violon et rochestre opus 69, Humoresque pour violon et orchestre opus 87 n°1 / Staatskapelle de Dresde, André Previn


La musique contemporaine

Witold Lutoslawski, Partita - Chain 2 & 3 – Novelette

CLASSIQUE - PARU mars 1996 – DEUTSCHE GRAMMOPHON – 9,99 €

Orchestre symphonique de la BBC, Witold Lutoslawski

Krzysztof Penderecki, Concerto « Métamorphoses

CLASSIQUE - PARU juin 1998 – DEUTSCHE GRAMMOPHON – 9,99 €

Avec aussi la Sonate pour violon et piano n°2 de BARTÓK / Lambert Orkis, piano – Orchestre Symphonique de Londres, Krzysztof Penderecki


Pour voir toute la discographie d'Anne-Sophie Mutter

À découvrir autour de l'article