Votre panier est vide

Rubriques :
Actualité

Pour Yoko Ono, Chapman doit rester derrière les barreaux

Par Marc Zisman |

À l’approche des 30 ans de l’assassinat de John Lennon, sa veuve s’oppose à la remise en liberté conditionnelle de Mark Chapman, le meurtrier.

Yoko Ono s'oppose à la remise en liberté conditionnelle de l'assassin de son défunt mari John Lennon, Mark David Chapman, arguant qu'il reste une menace potentielle pour elle, sa famille, et « peut-être même lui-même », a-t-elle déclaré, sans donner plus de précisions…

Désormais âgé de 55 ans, Chapman s'est toujours vu refuser ses demandes de liberté conditionnelle : sa demande doit toutefois être de nouveau examinée ce mois-ci à New York. Il est incarcéré pour avoir assassiné l'ancien Beatles le 8 décembre 1980, devant son appartement de Manhattan.

Agée de 77 ans, Yoko Ono a fait cette déclaration, lors d'une rencontre organisée par la Television Critics Association, où elle a évoqué un documentaire sur la vie de Lennon à New York dans les années 70.

Le site de John Lennon

Le site de Yoko Ono

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article