Votre panier est vide

Rubriques :
Qibuz Lundi

QIBUZ / Lundi 23 janvier 2012

Par Marc ZISMAN |

Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com. la vérité est toujours bonne à lire !






Cure toujours

Les Cure se produiront aux prochaines Eurockéennes de Belfort, qui se dérouleront du 29 juin au 1er juillet. Le groupe de l’indéboulonnable Robert Smith donnera un concert de plus de deux heures, le samedi 30 juin, sur la grande scène de la presqu'île du Malsaucy, où se tient traditionnellement le festival belfortain. « The Cure jouera le meilleur de ses quatorze albums enregistrés en studio depuis plus de trente ans avec notamment leurs plus grands tubes », ont indiqué à les organisateurs du festival. Fondé en 1976, la formation mythique de la new wave britannique s'est produite pour la première fois aux Eurockéennes il y a 17 ans. L'ensemble de la programmation de cette 24e édition sera dévoilée le 16 avril. L’an passé, la manifestation avait accueilli plus de 95.000 visiteurs.



Quand le Boss a la Rage…

Le célèbre manager de Bruce Springsteen, Jon Landau, s’est confié au magazine américain Rolling Stone sur la teneur du prochain album de son poulain, à paraitre le 6 mars. Produit par Ron Aniello, ce 17e enregistrement studio du Boss intitulé Wrecking Ball, annoncé comme plutôt pêchu, devrait accueillir Tom Morello, le furieux guitariste de Rage Against The Machine. Les fans français de Springsteen peuvent déjà sortir leur Carte Bleue puisque les places des trois concerts donnés par leur idole dans l’hexagone, le 19 juin à Montpellier et les 4 et 5 juillet à Bercy, sont déjà mises en vente. Pour patienter, le nouveau single du Boss, We Take Care Of Our Own :





Lana Del… Grec ?

A une semaine de la sortie mondiale de Born To Die, son très attendu nouvel album, Lana Del Rey n’en finit pas d’encaisser les critiques. Après une piètre prestation live durant l’émission Saturday Night Live, la jeune Américaine est cette fois accusé d’avoir plagié une obscure chanson grecque des années 90 sur son single Video Games. Et force est de constater qu’à l’écoute du titre en question, Dromoi Pou Agapisa d’Eleni Vitali, la ressemblance est très troublante :





Le retour de L.L. Cool J

Présentés le 12 février prochain en direct du Nokia Theatre de Los Angeles, les Grammy Awards en seront à leur 54e édition. Une édition où L.L. Cool J, rappeur star des années 90 un peu tombé dans l’oubli, fera son comeback dans le costume de présentateur. Le natif du Queens à New York était flatté de la décision des organisateurs : « J'ai hâte de prendre part à la plus importante nuit de la musique. J'ai toujours en mémoire lorsque j'ai remporté mon premier Grammy, et maintenant, animer cette soirée est un rêve qui devient réalité ». Cette cuvée 2012 pourrait consacrer Kanye West, qui récolte sept mises en nomination. Le rappeur devance les Foo Fighters qui en comptent six. Côté femme, la course sera intense entre Adele, Lady Gaga et Nicki Minaj qui ont toutes connu une année folle. De nombreux artistes rejoindront LL Cool J pour offrir quelques instants de musique live, la plus attendue étant peut-être celle des Beach Boys, qui viennent d'annoncer leur retour sur scène.





John Levy n’est plus…

Le contrebassiste et agent d’artistes John Levy s’est éteint le 20 janvier à Altadena en Californie à l’aube de ses cent ans. Né à New Orleans le 11 avril 1912, Levy s’était installé à New York dans les années 40 pour épauler la crème des jazzmen, des pointures nommées Ben Webster, Errol Garner, Milt Jackson et Billie Holiday. En 1949, il endossait le rôle de bassiste du quintet de George Shearing, devenant également le road-manager de celui-ci. En 1951, Levy avait fondé John Levy Enterprises, Inc., première agence de management d’artiste dirigée par un afro-américain. Ses clients comprenaient Shearing évidemment mais aussi Nancy Wilson, Cannonball Adderley, Joe Williams, Shirley Horn ou bien encore Ramsey Lewis. En 1997, John Levy faisait son entrée à l’International Jazz Hall of Fame.



J. Tillman quitte les Fleet Foxes

Avant d’être le batteur des très populaires Fleet Foxes, J. Tillman s’était fait un petit nom, sur la scène folk et americana, le temps de sept albums solo. Ciao les Foxes vient-il d’annoncer sur son site ! Indiquant que le concert de Tokyo serait le dernier pour lui avec le groupe, Tillman prévoit déjà un nouvel album solo, sous le sobriquet de Father John Misty, à paraître le 1er mai chez Sub Pop. Un disque intitulé Fear Fun.



Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Écrivez-nous à : qibuz@qobuz.com