Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Simion Stanciu Syrinx est mort

Le grand virtuose roumain de la flûte de pan s’est éteint à l’âge de 60 ans.

Par Max Dembo | Chers disparus | 7 juillet 2010
Réagir
Qobuz

Simion Stanciu Syrinx est décédé le 6 juin, à Genève, suite à une longue maladie. Né à Bucarest en Roumanie le 23 décembre 1949, au sein d'une famille de musiciens tziganes, Syrinx aura été l'unique virtuose de la flûte de pan à pouvoir jouer et enregistrer de nombreuses œuvres de musique classique de Vivaldi à Brahms (Danses hongroises) et Bartók.

Il se produisait avec les plus célèbres orchestres comme I Solisti Venenti / Claudio Schimone, Le Mozarteum de Salzbourg / Hans Graf, L'Orchestre de Chambre de Zurich / Edmond de Stoutz ou encore l'Orchestre de Chambre de Lausanne / Armin Jordan. Il interprétait toujours les œuvres qu'il pouvait transcrire pour son instrument dans la tonalité originale.

Des réalisateurs comme le grand Jean-Jacques Annaud et des compositeurs comme Vladimir Cosma ont fait appel à Simion Stanciu Syrinx pour les musiques de La Guerre du feu, Sa majesté Minor ou bien encore Le Retour du Grand Blond.

Une profonde amitié liait Cosma et Syrinx qui avait participé au concert des 70 ans de ce grand compositeur au Théâtre du Châtelet en mars dernier.

Découvert par Jean-Claude Vial, fondateur de Disques Office, Simion Stanciu Syrinx a réalisé l’entièreté de ses enregistrements pour ce label puis pour Cascavelle, suite à la fusion de ces deux labels. Au cours des vingt cinq dernières années, le musicien aura vendu plus de deux millions de disques dans le monde dont la moitié à travers les réseaux de distribution mondiaux d’Erato.

Selon ses dernières volontés, Simion Stanciu Syrinx sera enterré dans son pays natal, près des siens…

Le site de Simion Stanciu Syrinx

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters