Catégories :

Brigitte Fontaine : « Je veux le Prix Nobel de littérature ! »

Rencontre certifiée "100% sans langue de bois" avec la plus poétique et radicale chanteuse française à l'occasion de la sortie de "Terre Neuve", brûlot électrique comme seule la Fontaine peut en écrire et en chanter.

Par Marc Zisman | Interview | 3 février 2020
Réagir

Depuis le milieu des sixties, Brigitte Fontaine déambule dans les allées de la chanson en assénant uppercuts, bourre-pifs et autres mandales à ses contemporains et leurs mauvaises manières. Un style punk unique que cette féministe jusqu’au bout des ongles (qui n’a pas attendu #metoo pour sortir les griffes) teinte toujours de poésie géniale et d’humour au vitriol. Même dans le choix de ses complices d’un jour (les jazzmen free de l’Art Ensemble of Chicago), d’une longue parenthèse (son grand Jacques (Higelin) qu’elle est incapable d’évoquer depuis la mort en 2018) ou de toute une vie (sa moitié Areski), elle a alterné entre fidélité et imprévu ; selon son humeur.

Avec Terre Neuve, Brigitte Fontaine signe un album plus libre et radical qu’à l’accoutumée. Brûlot "pro-meuf" et "anti-Facebook" habillé d’électricité par le grand Yan Péchin, guitariste connu notamment pour son travail avec Bashung.



Cerise sur le gâteau, Brigitte Fontaine s'est également prêté à une interview One Cover One Word, notre petit jeu pour avoir son premier et dernier mot quant à quelques pochettes - surprises - triées sur le volet :



ÉCOUTEZ TERRE NEUVE DE BRIGITTE FONTAINE SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures