Rubriques :
Bancs d'essai

Pioneer SE-Master1 : Qobuzissime pour ce très beau casque offrant une qualité sonore de premier ordre !

Par Philippe Daussin |

Devant le regain d'intérêt porté par les amateurs aux casques Hi-Fi et le nombre de plus en plus important d'amplificateurs dédiés ou de DAC embarquant d'excellents étages d'amplification pour casque, Pioneer a développé un modèle de haut de gamme sans concession portant le doux nom de SE-Master1, tout un programme !

Si de nombreuses marques de casques ont vu le jour ces dernières années et que des nouvelles venues continuent d'apparaître régulièrement, dopées par un marché porteur, les grands fabricants de matériels Haute-Fidélité, dont Pioneer, ont de longue date proposé des casques à leur catalogue.

Ainsi le premier casque de Pioneer, le SE-1, voit-il le jour en 1960 et d'autres modèles jalonnent l'histoire de la marque, comme le SE-100, un casque électrostatique commercialisé en 1978, ou encore le Monitor 10 en 1979 et qui fut acclamé par les professionnels et les audiophiles, pour ne citer que ces deux modèles.

En présentant le modèle de haut de gamme SE-Master1, véritable porte drapeau de la marque, Pioneer renoue ainsi avec son passé dans le domaine du casque Haute-Fidélité.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le SE-Master1 est loin d'être un casque banal, ne serait-ce que par ses dimensions et son aspect, mais aussi par son tarif, qui s'explique entre autres par la qualité des matériaux utilisés et aussi par sa fabrication. En effet, Chaque exemplaire, qui porte un numéro unique, est assemblé à la main par un expert dans l’usine Tohoku Pioneer de la préfecture de Yamagata et est livré dans un coffret garni de tissu à la manière d'un luxueux article de joaillerie.

Comme d'autres réalisations Pioneer, le casque SE-Master1 est certifié AIR Studios Monitor Reference par les studios AIR de Londres dont la réputation mondiale n'est plus à faire.


Présentation, réalisation

Pour en jeter, il en jette le casque SE-Master1 qui rappelle par son aspect certaines autres réalisations réputées, mais on ne peut que constater la qualité de fabrication de ce très beau casque.


Le SE-Master1 n'est pas un minus et il est plutôt imposant avec ses oreillettes de fort diamètre, mais quand on l'a sur la tête il se fait assez vite oublier grâce à un poids pas trop élevé dû à sa structure relativement légère et au confort de ses gros coussinets trois dimensions qui épousent la forme des oreilles grâce à un design exclusif constitué de deux épaisseurs de mousse à mémoire de forme constitués d'une couche fine à l’avant et d'une couche épaisse à l’arrière.


La légèreté de la structure s'explique par l'utilisation d'un alliage super duralumin pour la réalisation de l’arceau de tête à l'aspect daim qui peut être ajusté selon quatorze positions et des platines de fixation. Le casque SE-Master 1 est aussi le premier casque au monde à être équipé de tiges latérales de réglage de tension amovibles permettant de choisir le degré de pression (une tige de 1,6 mm de diamètre ainsi qu'une autre de 2 mm de diamètre sont fournies).


Ce casque est de type ouvert et l'arrière des coques, réalisées en aluminium de 3,5mm d'épaisseur qui réduit les résonances, est muni d'une plaque métallique micro perforée.


Le cordon du SE-Master 1 est réalisé dans un esprit typiquement audiophile, et sa robustesse n'a d'égale qu'une certaine raideur, qui, c'est certain, évitera les enchevêtrements. Ce cordon tissé utilise un connecteur amovible de type MMCX muni un revêtement en PVC sans plomb pour réduire les bruits de frottement (dixit Pioneer).

Il est équipé d'origine d'un connecteur Jack 6,35 mm plaqué or pour une utilisation avec un amplificateur pour casque standard, mais un modèle pour amplificateur symétrique muni de connecteurs XLR, comme le Pioneer DAC U-05 peut être acquis. Pas de bidouillage ici, comme on le voit parfois par ailleurs, même si nous restons toujours très sceptiques quant à la nécessité de recourir à l'amplification symétrique pour un casque.


Le casque Pioneer SE-Master1 utilise des transducteurs dont le diaphragme léger en aluminium de 50 mm de diamètre offre une épaisseur de 25µ et est animé par un aimant au néodyme procurant un puissant champ magnétique. Son dôme central est traité (oxydation par électrolyse probablement) pour présenter en surface une fine couche de céramique (alumine) afin qu'il soit plus rigide et offre un son haute résolution sur l’ensemble des fréquences (jusqu’à 85 000 Hz !) avec très peu d’interférences.


Les bords du diaphragme sont nervurés et composés d’une pellicule solide en polyétheréthercétone (PEEK) afin de produire un son fluide et de réduire la distorsion.

Ce transducteur utilise le système "full basket", développé à l’origine pour les haut-parleurs de voiture, qui filtre les résonances tout en offrant un son énergique, et il est fermement fixé à l’aide d’aluminium sur la base qui utilise une finition en résine ASA, ce qui confère une excellente résistance au fil du temps. Le caoutchouc inséré dans les liaisons reliant la base, la coque et les charnières filtre les vibrations et les interférences.


Ecoute

Bien que Pioneer nous ait prêté un DAC U-05 disposant d'un puissant amplificateur pour casque avec lequel le constructeur conseille le mariage du SE-Master1 (restons en famille !), nous avons préféré réaliser nos écoutes avec notre petit amplificateur bien neutre Sony UDA-1 que nous connaissons bien, relié en analogique au surlecutant streamer Liedson The Stream testé cette même semaine dans Qobuz Hi-Res Magazine et offrant une définition et une pureté sonores à même de mettre en évidence les qualités de tout autre élément.

Et comme ce dernier nous avait offert une restitution hors du commun des divers albums que nous avions écoutés, nous avons ressorti les Vespri per l'Assunzione di Maria Vergine pour nous l'envoyer dans les oreilles au travers du casque Pioneer SE-Master1.

Bon, on voudrait se prendre pour un ingénieur du son vérifiant le mastering d'un album qu'on ne serait pas mieux équipé qu'avec ce casque Pioneer SE-Master1. C'est bien simple la restitution sonore offre une bande passante, une vivacité, une clarté, une définition et une aération qui laissent pantois. On pousse le volume, on en prend plein les oreilles, mais alors quel son, et pas la moindre trace de saturation alors que les oreilles crient grâce ! Bref du Vivaldi plus vrai que nature oserait-on dire.

Allons-y aussi pour l'Allegro moderato du Concerto pour violon de Tchaikovsky par Patricia Kopatchinskaja au violon et l'ensemble MusicAeterna dirigé par Teodor Currentzis. Là encore on reste sans voix devant le fouillé de la restitution du SE-Master1, son aptitude à révéler les plus petites nuances musicales, son aisance avec les pizzicati de contrebasses comme sa franchise et sa puissance avec la grosse caisse, ainsi que sa précision et son piqué sans dureté dans l'aigu qui permettent d'apprécier le jeu extraordinaire de la soliste.

Avec le titre ô combien planant Isn't A Pity de l'album All Things Must Pass de George Harrison, le SE-Master1 nous emmène dans un autre monde en offrant une restitution à la fois dense et détaillée où fusionnent avec bonheur le chanteur, les choristes et l'accompagnement dans lequel on apprécie la fermeté et la profondeur des graves soutenant avec une certaine gravité cette chanson. Avec ce même titre, la restitution du DAC Pioneer U-05 se montre plus brillante, ce qui ne nous a pas surpris puisque nous connaissions cet appareil qui utilise une puce de conversion ES9016 colorant un peu la restitution dans le haut du spectre audio, mais là encore, et même si cela correspond moins au type de restitution que nous affectionnons le plus, le SE-Master1 se montre royal.

Pas de souci non plus pour s'éclater avec les musiques très riches dans les basses fréquences, comme les titres North Star et Silent Space de l'album Tale Of Us que le casque Pioneer SE-Master1 restitue avec tout l'impact nécessaire et avec un niveau sonore très important si on le désire sans que l'on note le moindre essoufflement de sa part et encore moins de tendance à saturer. Il encaisse le gaillard mais gare aux oreilles !

En conclusion, avec le SE-Master1, Pioneer propose un très beau et très performant casque Haute-Fidélité procurant de très grandes émotions musicales. Une belle réussite que nous récompensons par un Qobuzissime mais que son tarif laissera malheureusement hors de portée d'un grand nombre d'amateurs.

Spécifications
SE-Master1 sur site Pioneer France

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com