Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Yamaha WXAD-10 : accédez à l'univers MusicCast Yamaha grâce à ce streamer !

Si la gamme d'appareils Yamaha connectés et interconnectables pilotés depuis l'application MusicCast est sans conteste la plus vaste et la plus variée qui soit, on aurait tendance à en oublier le cadet de la famille qui se présente dans son plus simple appareil, le streamer MusicCast WXAD-10 qui permettra à tout élément auquel il sera raccordé de participer à la fête de famille.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 13 décembre 2018
Réagir
Qobuz

Un certain nombre de réalisations Yamaha compatibles avec le système multiroom MusicCast ont déjà été, à juste raison, puisque qu'ils offrent la possibilité de streamer Qobuz en Hi-Res, l'objet de bancs d'essai dans cette rubrique, parmi lesquels la récente platine connectée MusicCast Vinyl 500, première et unique représentante de son espèce qui a été récompensée par un Qobuzissime.

Rappelons que l'application MusicCast de Yamaha permet de créer un réseau sans fil multiroom où tous les appareils compatibles, parmi lesquels on peut citer également l'étonnant piano numérique Disklavier Enspire, peuvent échanger entre eux.

Pour l'heure, ce banc d'essai sera consacré à un produit correspondant beaucoup plus aux attentes des amateurs de Hi-Fi que nous sommes puisqu'il s'agit d'un streamer portant le doux nom de WXAD-10, compatible, bien entendu, MusicCast.

Celui-ci pourra donc être utilisé avec tout système Hi-Fi non connecté afin de pouvoir bénéficier de toutes les possibilités offertes par un streamer, lecture de fichiers musicaux stockés sur un disque dur réseau (NAS), accès aux radios Internet, ou encore aux services de musique en ligne, dont bien sûr, Qobuz.


Présentation

Pour être discret, il est discret le streamer Yamaha MusicCast WXAD-10 dans son petit boîtier aux angles arrondis en résine de couleur gris anthracite satiné et aux inscriptions d'un gris très léger, tandis que la façade arbore trois petits témoins de couleur blanche, très discrets également.


Le premier de ces témoins indique, lorsqu'il est allumé, qu'une connexion Bluetooth a été établie, le second est le voyant d’alimentation, et le troisième s'allume lorsque la connexion au réseau est effective. On notera une petite touche d'originalité dans le dessin du boîtier puisque sa face supérieure est en forme de cuvette.

A l'arrière, l'alimentation se fait en reliant le petit bloc secteur livré sur la prise mini USB située à droite. Une prise RJ45 permet un accès filaire au réseau, à sa gauche un bouchon en caoutchouc masque une prise micro USB réservée au personnel de SAV, et une paire de prises Cinch permet un branchement via un cordon Cinch-Cinch (fourni) à un système Hi-Fi, la prise Jack 3,5mm stéréo, quant à elle, sera utilisée pour alimenter des éléments (enceintes actives par exemple) disposant d'une entrée du même type, un cordon adapté étant là encore, fourni par Yamaha.


Réalisation

La vue ci-dessous montre la totalité de l'électronique du streamer Yamaha WXAD-10, une carte principale sur laquelle est monté une carte réseau avec WiFi, en l'occurrence un module Yamaha NW-01 MusicCast qui intègre aussi la réception Bluetooth (non aptX).


Sur la vue de la face visible, ci-dessous, on peut voir les composants masqués par le module réseau. Parmi ceux-ci, un coprocesseur d'identification iPod Apple MFI337S3959 (IC105) et un convertisseur numérique analogique Burr-Brown PCM5121 qui décode les signaux numériques en provenance du module réseau. Cette puce intègre une pompe de charge afin de référencer les signaux analogiques au 0V et pouvoir ainsi se passer de condensateurs de liaison avec le filtre actif qui le suit et qui emploie un amplificateur opérationnel double NJM8202 fabriqué par JRC (New Japan Radio Company).


Sur la face cachée de la carte principale se trouve le puissant micro contrôleur de gestion de l'électronique, un modèle Toshiba TMPM362F10FG. On peut aussi voir un certain nombre de transistors auprès des prises de sortie dont nous pensons qu'ils servent très probablement au muting des signaux.


Ecoute

Pour nos lecteurs qui désireraient se briefer sur l'application MusicCast, cet article apporte diverses informations concernant son utilisation avec l'application Qobuz en Hi-Res qui lui est intégrée. On notera que, malheureusement et malgré nos demandes réitérées, l'écoute de Qobuz en gapless n'est toujours pas possible.

Le streamer WXAD-10 ne renie pas ses gènes musicaux Yamaha et propose une restitution sonore vive et riche, avec un registre aigu fin et précis, comme nous l'avons constaté à l'écoute de l'Allegro de la Suite Américaine de Dvorak, en version Hi-Res 24 bits à 192 kHz, interprétée par l'Orchestre du Festival de Budapest sous la direction d'Ivan Fischer qu'il a reproduit, en conjugaison avec notre Sony UDA-1 alimentant nos enceintes Triangle Antal Anniversary avec toute sa fougue et son orchestration chatoyante avec les interventions aériennes du triangle et des grelots, qui sont ainsi particulièrement gâtées par ce streamer WXAD-10.

Tout comme on ne peut aussi que se réjouir de la restitution lumineuse et enjouée du piano du très rythmé Wedding Day in Troldhaugen (Jour de Noce à Troldhaugen) de Grieg et de la bonhommie de l'accompagnement orchestral restituée avec tout son charme.


L'écoute de divers tubes de l'album The Platinum Collection de Queen, dont Radio Ga Ga se révèle particulièrement équilibrée et le caractère planant de ce titre est parfaitement restitué dans son savant mélange de voix et d'accompagnements tous bien en place. Changement de ton avec la chanson qui suit, I Want It All, du rock alla Queen que le streamer WXAD-10 restitue avec son rythme et ses envolées vocales plus ou moins véhémentes mais sans que jamais celles-ci ne deviennent dures et agressent les oreilles.

La très belle chanson Eyes Without A face de l'album Rebel Yell de Billy Idol se voit également reproduite avec tout son lyrisme très prenant des premières minutes puis s'extériorise énergiquement avec autant d'aisance au travers du streamer Yamaha WXAD-10 pour retourner tout en douceur vers son lyrisme initial.


Pour conclure, le streamer MusicCast Yamaha WXAD-10 est un appareil agréable et simple qui fait bien son job et offre la très bonne qualité sonore propre à la marque tout en permettant de profiter des larges possibilités de l'application MusicCast, dont Qobuz en Hi-Res.

Caractéristiques
Mode d'emploi
Quick Manual (multilangue)
Site Yamaha Audio et Vidéo France

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Pour toute question ou remarque à la Rédaction sur cet article, contactez-nous directement, en ajoutant son URL si possible, à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters