Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Tangent Spectrum W1 : Qobuzissime pour cette petite enceinte connectée dont nous avons succombé aux charmes !

Elle est compacte, jolie, dispose d'une entrée auxiliaire et se connecte en Bluetooth et aussi en WiFi. Compatible Chromecast, elle pourra diffuser Qobuz, en Hi-Res si son abonnement le permet, et si elle ne se revendique pas comme un modèle Hi-Fi, elle offre des prestations sonores qui ont conquis notre sens auditif et nous ont décidés à la récompenser d'un Qobuzissime.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 8 septembre 2018
Réagir
Qobuz

Tangent est une marque danoise de haute-fidélité et d'audio établie depuis plus de vingt années et qui appartient au groupe AV Industrie, ainsi que quelques autres, dont Elipson, marque française d'enceintes acoustiques très ancienne et renommée, mais aussi NorStone (meubles, accessoires audio-vidéo), Lumene (écrans, accessoires vidéo), Ateca (meubles TV-vidéo), et Highland Audio, marque dont nous avons jadis, et sous d'autres cieux que ceux de Qobuz, pu tester certains modèles d'enceintes acoustiques qui nous avaient bien plu.

Le catalogue Tangent offre actuellement de nombreux produits à l'esthétique raffinée très danoise, dont l'enceinte Fjord signée par le designer Jacob Jensen, une large gamme de radios, des ensembles Hi-Fi, des enceintes intégrables, des enceintes compactes et colonnes, connectées ou non, parmi lesquelles le modèle Spectrum W1 objet de ce banc d'essai.

Cette enceinte, d'aspect sympathique, au tarif raisonnable, ne vise pas, à l'évidence, un public de hifistes avertis et exigeants, mais les prestations sonores fort agréables qu'elle délivre, doublées par sa facilité d'utilisation, nous ont conquis et amenés à lui décerner notre récompense Qobuzissime.


Présentation

L'enceinte Tangent Spectrum W1, disponible en finition blanche ou noire, adopte une forme légèrement parallélépipédique avec les arrêtes supérieures arrondies. Cette partie, constituée de demi coques en résine de bonne qualité et d'aspect agréable, est solidaire d'un socle en médium recouvert de vinyle imitation bois qui lui offre une bonne stabilité grâce à sa masse.

L'ensemble est sympathique avec son gros bouton de volume semi-encastré dans la façade, biseautée autour de ce bouton afin de le dégager, qui surplombe deux LED multicolores. L'une, marquée Power, s'allume en rouge quand l'enceinte est en veille et en blanc lorsqu'elle est en fonctionnement. L'autre, marquée Mode, indique, selon sa couleur, la source sélectionnée (Wifi en vert, Bluetooth en bleu, et Auxiliaire en orange), et son mode, fixe ou clignotant, si elle est connectée ou en recherche de connexion pour les liaisons Wifi et Bluetooth.


Dans le bas de la façade prennent place cinq touches, les deux les plus à gauche étant affectées à la mise en marche ou à l'arrêt et à la sélection du mode Bluetooth, une pression brève pour le sélectionner et une pression maintenue pendant plusieurs secondes pour relancer un appairage

Viennent ensuite trois touches, une touche play/pause et les touches de saut de plage avant et arrières, ces touches n'étant actives qu'en fonctionnement Bluetooth.

Le changement de source se fait automatiquement, par exemple, lorsque l'on est en fonctionnement Bluetooth, le fait de lancer Googlecast depuis une application en sélectionnant l'enceinte W1 passe celle-ci en Wifi et diffuse la source émettrice quand on lance la lecture, de la même manière pour le Bluetooth lorsque la W1 est en Wifi. Quant à l'entrée analogique, il suffit de brancher un cordon Jack sur l'entrée auxiliaire pour sélectionner celle-ci.

La face arrière comporte la prise pour le bloc d'alimentation secteur, la prise Jack 3,5mm de l'entrée analogique extérieure, un bouton permettant de réinitialiser l'enceinte, ainsi que l'évent d'accord des haut-parleurs.


Réalisation

Les haut-parleurs, situés sur les faces latérales de l'enceinte et protégés par des grilles micro perforées, sont des modèles large bande à membrane papier de 8 cm de diamètre dont le châssis en tôle emboutie est équipé d'un sérieux aimant en ferrite de 6 cm de diamètre, une combinaison qui devrait en toute logique procurer une bonne vivacité à la reproduction sonore.


Une seule carte, relativement compacte, réunit l'ensemble de l'électronique de l'enceinte Spectrum W1, dont le module WiFi et Bluetooth qui occupe un certain espace. L'alimentation prend place sur la gauche de celui-ci et on y trouve un convertisseur à découpage Techcode TD1410 pouvant fournir un courant de 2A sous une tension de 20V.


Un microcontrôleur Awinic AW9523B, situé, sur le visuel, en haut à droite du module réseau, assure l'interface de commande entre la façade de l'enceinte et celui-ci. A proximité de ce microcontrôleur prend place un autre microcontrôleur, celui de la gestion globale de la carte, un modèle Abov MC96F820S, accompagné de son oscillateur.

En bas à gauche on trouve un circuit Texas Instruments PCM1808 qui va numériser sur 24 bits à 96 kHz les signaux analogiques en provenance de l'entrée auxiliaire. Sur la droite de ce PCM1808 prend place l'amplificateur à découpage, un TAS5711, pouvant délivrer 20W dans 8 Ω sous une alimentation de 18V et fabriqué par Texas Instruments. A ses côtés, de nombreux composants passifs, selfs et condensateurs, assurent la mise en forme analogique des signaux PWM de puissance issus de cet amplificateur et destinés aux deux haut-parleurs.

Ecoute

Résultats sonores très surprenants et plus que très corrects pour cette petite enceinte connectée Tangent Spectrum W1.

Nous avons ainsi, en liaison Googlecast depuis l'application Qobuz pour Android, et la W1 posée sur notre bureau, donc à proximité, découvert la très belle interprétation des Danses Hongroises de Brahms dans leurs versions originelles pour piano à quatre mains par Hélène Mercier et Cyprien Katsaris.

La Spectrum W1 n'est pas grosse mais elle reproduit un piano crédible avec une bande passante pas rachitique du tout, une belle qualité de timbres qui file bien dans l'aigu et suit la dynamique de l’instrument sans rechigner, tandis que la musique ne reste pas figée sur le devant de l'enceinte. Pas mal du tout, la Danse Hongroise N°4 est à la fois dense, profonde, chantante et pleine de fougue et de grâce, nous avons beaucoup apprécié (les autres aussi d'ailleurs, mais nous avons toujours eu une faible pour la N°4), et pourtant nous ne sommes pas du genre conciliants avec les performances sonores.

Dans les mêmes conditions de streaming et d'émission, le titre 7 seconds de l'album The Guide (Wommat) de Youssou N'Dour fait montre d'une restitution solide, riche et empreinte de son émotion intense, absolument pas écornée par l'enceinte Spectrum W1 qui peut par ailleurs fournir un niveau sonore plutôt confortable tout en conservant la qualité de la restitution.

Style différent, mais émotions et beauté intenses également avec le magnifique et quasi-céleste Eternal Source of Light Divine de Haendel superbement chanté par Elin Manahan Thomas et restitué avec toute sa beauté, sans trop altérer l’accompagnement d'orgue et en restituant avec bonheur les accords des trompettes et la voix de la soliste, par cette enceinte qui transporte sans peine notre esprit vers d'autres horizons.

Avec le toujours très beau titre If I Could Turn Back The Hands of Time de l'album R. de R. Kelly, la Spectrum W1 montre un peu d'essoufflement, surtout quand on pousse un peu le niveau (et c'est un peu normal vu la taille des haut-parleurs), dans le grave qui est plutôt solide sur ce titre, mais pour le reste c'est toujours très bien et la restitution offre une belle plénitude sonore.

Pour conclure, nous n'aurions pas pensé lors de la réception de cette petite et peu onéreuse enceinte connectée Tangent Spectrum W1 que celle-ci se verrait récompensée par un Qobuzissime. Une enceinte moderne à vivre, et qui s’écoute avec plaisir !

Spécifications
Guide de démarrage rapide (en français)
Site constructeur
Son-Vidéo.com (distributeur)
Contact

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Pour toute question ou remarque à la Rédaction sur cet article, contactez-nous directement, en ajoutant son URL si possible, à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters