Catégories :

Amplificateur NuForce DDA120 : retour vers l'analogique en entrée et supplément d'entrées numériques !

Evolution de l'amplificateur DDA100 en classe D de NuForce, le DDA120 se dote d'une connectique numérique plus riche que celle de son aïeul et devient compatible Bluetooth aptX par le biais d'une entrée USB A et d'un dongle fourni. Il profite aussi de l'occasion pour se transformer en véritable amplificateur universel en s'équipant d'une entrée stéréo analogique. Et tout ça sans avoir pris un centimètre !

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 27 mars 2015
Réagir

Bouleversements, bouleversements depuis quelque temps chez NuForce, puisque, après avoir été scindée en deux entités, NuPrime pour les appareils de haut de gamme, et Encore Audio pour ceux aux prétentions moindres (bien que convertisseur MDAC de la marque nous ait fait forte impression par ses qualités sonores), le constructeur américain se voit maintenant intégré au géant et leader du vidéo projecteur Optoma.

Nul doute que les deux marques sauront tirer bénéfice de cette alliance complémentaire et, tout en ayant entamé le processus de migration des sites NuForce, Optoma a également entamé le processus d'assimilation, si l'on peut dire, puisque ses compétences seront désormais celles d'une société de conception et de fabrication d'appareils destinés à l'audio et la vidéo.

Néanmoins, malgré ces changements de taille, les marques NuForce et Nuprime sont toujours représentées France par Next Audio, à qui nous avons demandé de nous prêter un amplificateur DDA120, un nouveau modèle arrivé dans nos contrées fin 2014.

Le DDA120 est une évolution du modèle DDA100 et en reprend la robe et une grande partie de l'électronique, en particulier l'amplification en classe D (amplification à découpage) délivrant 2 x 50W/8? et 2 x 75W/4?, tandis que ses entrées numériques voient leur nombre augmenter, et surtout se voient adjoindre une entrée USB A pouvant recevoir un dongle USB Bluetooth aptX permettant d'écouter en qualité quasi CD des fichiers stockés sur un appareil mobile ou sur un PC.

Ce dongle USB est fourni de série avec le DDA120 et il est également disponible comme accessoire (proposé au doux prix de 59 euros) pour le préampli processeur multicanal AVP-18.

Enfin, cet amplificateur DDA120 propose aussi une entrée stéréo analogique afin de pouvoir lui raccorder une source analogique (comme un lecteur de CD) dont les signaux seront numérisés afin d'être compatible avec les puces d'amplifications qui sont conçues pour fonctionner exclusivement avec des signaux numériques.


Présentation

Proposé en version intégralement argent ou noir dans un boîtier tout en aluminium anodisé d'aspect satiné, l'amplificateur DDA120 offre une présentation épurée à la fois très sobre et d'un certain raffinement.

La façade aux angles arrondis qui accentuent l'impression de douceur qui se dégage de cet appareil reçoit comme unique commande le bouton de volume sur lequel une pression centrale met l'appareil en marche, ou, en maintenant la pression pendant cinq secondes, l'arrête, tandis qu'une pression brève en fonctionnement permet de changer de source.


Dans la partie gauche de la façade, de minuscules perforations laissent apparaître la lumière des double afficheurs sept segments situés derrière celle-ci.

Les indications le plus à gauche sont celles de la source en service et les autres celles du réglage de niveau de 00 à 99. C'est très discret et offre néanmoins une lisibilité satisfaisante même dans une ambiance lumineuse.

La série de micro perforations situées au-dessus du sigle de la marque gravé dans la façade pourrait faire croire à la présence d'un microphone, mais en fait c'est le récepteur des signaux de la télécommande qui se trouve derrière.

Connectique


Malgré sa relative compacité, la face arrière du DDA120 accueille, en plus d'une embase secteur avec interrupteur et porte fusible intégré et les borniers pour les enceintes (et rien que ça, ça prend déjà de la place !), une prise USB type B pour relier à un ordinateur, une entrée S/PDIF coaxiale et deux optiques, une sortie S/PDIF optique, une entrée analogique stéréo et une prise USB type A baptisée Expansion Slot, et sur laquelle se branchera le récepteur USB Bluetooth apt-X BTR-01 fourni.


Fabrication

Le châssis en acier du DDA120 est réalisé d'une seule pièce et ses multiples pliures lui assure une bonne rigidité. Deux cartes occupent l'intérieur, l'alimentation à découpage et la carte qui rassemble les amplificateurs et les entrées (une nappe de fils, qui relie la carte numérique à la carte de la façade, a été ôtée pour la photo).


Sur la carte de la façade se trouvent l'encodeur optique de volume, les afficheurs ainsi que le micro contrôleur de gestion de l'électronique.

Les entrées numériques

Le DDA120 est équipé d'amplificateurs qui utilisent directement les signaux numériques sans passer par une phase de conversion numérique analogique et comme il possède une entrée analogique, il est nécessaire de convertir les signaux en numérique.

Pour ce NuForce a recours à un convertisseur analogique numérique Wolfson (ADC) WM8782 procédant à une numérisation sur 24 bits à 96 kHz. Juste à côté, une autre puce Wolfson, un récepteur transmetteur numérique WM8804, génère les signaux S/PDIF pour la sortie optique.


Un récepteur S/PDIF à six entrées Asahi Kasei AK4113 (caché par la carte ADC+BT board), situé sur la carte principale, interface et commute les entrées S/PDIF.

Les signal S/PDIF issu du AK4113 et correspondant à l'entrée S/PDIF sélectionnée est pris en charge par un processeur Savi Audio Bravo SA9027 (partiellement visible sur la gauche du WM8782) qui gère également les signaux numériques de l'entrée USB dans la limite d'un échantillonnage sur 32 bits à 96 kHz.

Le SA9027 reconstruit le bus I2S à partir des signaux USB ou des signaux S/PDIF et prend très probablement en charge, via le bus I2S intégré, les signaux en provenance du dongle Bluetooth aptX.

Ensuite, ce sont deux amplificateurs Infineon fonctionnant en classe D (encore appelée amplification numérique) de type SAB2403 (sur lesquels il nous a été très difficile de trouver quelques informations, le fabricant n'ayant pas, d'autre part, répondu à notre demande de datasheet) qui se chargent de fournir la puissance de 2 x 50W/8? aux enceintes acoustiques à partir des signaux numériques I2S en transformant ceux-ci en signaux à modulation de largeur d'impulsion (Pulse Width Modulation ou PWM en anglais), le principe de cette classe d'amplification.


Le filtrage est confié à une self et à des condensateurs à couches plastique de marque Wima , ce qui nous semble meilleur pour la musicalité que les condensateurs chimiques que l'on trouve sur certaines réalisations.

On remarquera aussi les "gros" condensateurs électrochimiques fabriqués sur cahier des charges NuForce et dont la valeur n'est pas indiquée. Ceux-ci sont associés à des selfs (partie haute de la photo) afin de procurer un filtrage efficace des tensions d'alimentation des amplificateurs.

A l'écoute

Et bien voilà un amplificateur compact qui fait de la musique comme un grand, et avec talent et si l'animal sait se montrer relativement puissant, il fait preuve d'une très bonne tenue et d'une grande maîtrise.

Ainsi, à l'écoute du titre très planant Chaleur Humaine de l'album éponyme de Christine and the Queens, on ressent particulièrement bien cette tenue et cette maîtrise du DDA120, en particulier dans le grave qui tient très bien la route, la restitution de ce titre gagnant un surcroit de densité très prenant qui s'accompagne d'une fort belle image sonore.

Le titre The Sun Is Gonna Rise Again de l'album Where I Belong de Chris Cab se montre pour sa part bien défini dans le médium et l'aigu, mais sans excès, solide dans le grave et la restitution bénéficie d'une belle aération et il n'est pas nécessaire de pousser le volume pour avoir de la présence, tandis qu'en attaquant les décibels le message sonore garde son urbanité.

A l'écoute de divers extraits des Vespri per l'Assunzione di Maria Vergine par Rinaldo Alessandrini conduisant le Concerto Italiano, et bien que les attaques des cordes nous aient semblé un peu sages, nous avons été confortés dans notre sentiment de grande qualité de la restitution sonore du DDA120, par son équilibre, son respect des timbres, son très bon suivi dynamique et par la belle image sonore délivrée.

Venons-en à la liaison Bluetooth aptX dont l'appairage avec notre ordinateur s'est passé sans problème en opérant de manière classique.

- recherche des périphériques audio-vidéo Bluetooth


- après l'affichage de la demande de code, presser sur la molette de volume du DDA120


- affichage du logo aptX signalant que les données vont être codées selon ce processus


- la liaison Bluetooth aptX est établie


Concernant les résultats sonores, donc, et après avoir écouté depuis la liaison USB puis en liaison Bluetooth aptX le titre My Sweet Lord de l'album Letn It Roll de George Harrison, là encore il ne fait de doute que l'on est en présence d'une qualité sonore quasi CD tant la restitution est claire et détaillée, équilibrée, avec des voix bien en place et des accords de guitare d'un piqué très satisfaisant (nous avons même répété à plusieurs reprise la comparaison pour nous concentrer plus particulièrement sur ce point, croyant avoir décelé un moindre piqué en liaison Bluetooth aptX, mais que neni !).

Pour conclure, avec ses nombreuses entrées numériques, dont une USB, et sa liaison Bluetooth aptX, cet amplificateur compact ouvre large la route de la musique dématérialisée tout en ayant une pensée pour les sources analogiques en s'équipant d'une entrée ad hoc, et offre de fort bons résultats sonores, y compris en liaison Bluetooth aptX, à mettre au crédit d'une amplification numérique performante.

Spécifications
Manuel d'utilisation (en français)
DDA120 sur Site Optoma NuForce
Contact

Capacités de lecture


Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters