Votre panier est vide

Rubriques :
Éditoriaux

Pourquoi vous devez soutenir Qobuz

Par Yves Riesel |

Pour ceux de nos lecteurs qui ne seraient pas au courant de la situation, merci de lire la note en bas de cet article * et signez notre pétition

– Ce n’est pas parce que Qobuz a fait des choses très bien dans le domaine de la qualité de son que vous devez soutenir Qobuz. Nous avons eu cette démarche, cette opportunité sur la qualité parce que nous savions qu’il y avait une nécessité de botter le train au MP3 et que nous savions que les amateurs de musique nous suivraient là-dessus. Et que les producteurs de musique et les artistes nous aimeraient bien pour cela.

– Ce n’est pas parce que nous sommes français ou européens que vous devez soutenir Qobuz, même si la distribution de musique a globalement versé vers les US avec les conséquences culturelles inéluctables qui en découlent. Ni parce que nous sommes petits et méritants. Le fait est que notre service, sa qualité d’usage, doit être aux meilleurs standards — vous ne nous choisirez pas par pitié mais parce que le service que nous vous offrons et que nous vous offrirons sera comparable ou meilleur aux plus riches de nos concurrents.

– Ce n’est pas parce que notre catalogue est plus grand que les autres que vous nous choisirez. S’il est un peu plus petit, c’est dans la majorité des cas parce que nous trions à l’entrée et évitons d’entretenir la confusion en proposant ces innombrables copies du Domaine Public dont nous sommes inondés chaque jour. Si notre catalogue est moins étendu que celui des autres, c’est parce que nous excluons sans cesse ce qui est inutile ou frelaté.

– Ce n’est pas parce que vous aimez la musique classique que vous aimez Qobuz. En fait, et quoiqu’en dise la rumeur publique, le genre de musique favori de nos utilisateurs, ce n’est pas le classique, c’est le rock. 30% . Mais chez Qobuz, quand on n’en a rien à fiche du rock, on va au classique et on trouve ce qu’on cherche et tellement plus, et des conseils.

– Ce n’est pas parce que vous êtes un jeune urbain qui télécharge (j’ai bien dit télécharge !) de l’électro en Hi-Res que vous devez soutenir Qobuz. Quoique. Il ressort de notre récente enquête que 15% de nos téléchargeurs ont entre 18 et 29 ans. Comme quoi, la musique en ligne chez les jeunes, ce n’est pas que le streaming.

– Ce n’est pas parce que vous êtes dans la force de l’âge et rétif à la technique et au modernisme que vous devez aimer Qobuz. Il ressort de la sus-mentionnée enquête que 51% de nos abonnés streaming ont entre 40 et 60 ans ! Etonnant, non ? Et si on considère tous nos abonnés, les tranches d’âge supérieures à 40 ans en représentent 70%. C’est de la Silver économie ou je ne m’y connais pas, mais comme c’est de l’Internet, cela n’a, paraît-il, aucun intérêt pour les investisseurs.

– Ce n’est pas parce que vous êtes un pur discophile non plus que vous devez soutenir Qobuz. Car, utilisateur de Qobuz, vous êtes à 35% également pratiquant d’un instrument. Pour mémoire la moyenne française est, dit-on, à 10% seulement. Qobuz, ce sont donc des croyants… mais aussi beaucoup de pratiquants !

– Ce n’est pas, enfin, parce que Qobuz vous donne des conseils que vous devez soutenir Qobuz. Car 44% d’entre vous nous disent ne pas vouloir être influencés dans leurs choix d’écoute par nos propositions. Des rebelles, donc ; et vous savez ce qu’ils leur disent, aux algorithmes, les rebelles ? Ils leur disent que, quand même, il sont à 35% très très influencés par nos Qobuzissimes. Ah oui, mais nos Qobuzissimes, ce sont des humains avec des oreilles qui les choisissent.

En somme, pourquoi devriez-vous soutenir Qobuz ?

– Parce que nous aimons comme vous la liberté. Pour nous, et pour les autres.
– Parce que dans notre équipe aussi on joue de la musique et on chante.
– Parce que vous êtes vieux que vous emmerdez les jeunes cons, et parce que vous êtes jeunes et que vous emmerdez les vieux cons.
– Parce que le streaming pour vous, ce n’est pas une catégorie musicale, c’est juste un truc technique pratique pas obligatoire.
– Parce que vous aimez le hard-rock et Jeanne Moreau et que quand bien même vous seriez seuls sur Qobuz, vous n’avez pas l’intention qu’on vous empêche de les écouter.
– Parce que pour vous la quantité n’est pas la qualité, et que les millions de titres sont moins importants que la certitude de trouver ce que vous cherchez, avec des informations pour en jouir.
– Parce que vous êtes un Anglais de Sheffield, et que votre magasin de disques a fermé, et que Qobuz en somme c’est mieux que votre magasin de disques, et qu’en plus c’est moins cher et qu’ils vous répondent quand vous leur demandez un renseignement.
– Parce que vous n’en avez en fait pas grand chose à faire de la Hi-Res, et que 100% du catalogue Qobuz est disponible en revanche en Qualité CD, dans toutes les applications, à la maison comme en mobilité et sur toutes sortes d’appareils connectés.
– Parce que Qobuz, ce n’est pas un service conçu pour les amateurs de haute-fidélité comme cela se dit trop souvent.
– Parce que Qobuz est une entreprise Internet du domaine culturel marchand qui vous échange un peu d’argent contre la liberté de choisir ce que vous voulez écouter, et que c’est votre liberté d’aimer ça.
– Parce que une entreprise de musique en ligne française européenne, libre et fière, il n’y en a pas d’autres.

Dans le contexte que nous traversons, nos clients, nos abonnés doivent nous faire confiance et ne pas nous laisser tomber. Nous avons expliqué sur notre blog pourquoi vous ne courrez aucun risque à continuer à faire vos achats et à vous abonner à Qobuz. Le service ne fermera pas du jour au lendemain ; au contraire, au terme assez rapide de la période actuelle, le plus probable est qu’il reparte sur des bases solides.

Les annonces que nous avons faites était destinées à rendre public notre combat, pour appeler à l’aide. Il semble que nous avons été entendus par pas mal de monde. Reste à transformer l’essai. Mais vous, clients, Abonnés de Qobuz, vous avez votre mot à dire ; et la meilleure façon de faire respecter le service que vous aimez, c’est de ne pas le lâcher maintenant.

Yves Riesel
   

* Sur la situation de Qobuz :

Comme nous l’expliquions dans notre blog il y a trois jours, Qobuz a été placé en redressement judiciaire lundi 16 novembre. Cette situation est l’issue d’une situation de sauvegarde dans laquelle la société avait été placée en août 2014 et au terme de laquelle il n’a pas été possible de présenter un plan de sauvegarde proprement dit, c’est-à-dire une reprise de l’entreprise, et de l’ensemble de ses dettes. La nouvelle situation de redressement judiciaire va permettre à des repreneurs qui ont marqué leur intérêt déjà, et à d’autres qui se sont présentés ces derniers jours, de se positionner pour assurer l’avenir de l’entreprise. L’équipe de Qobuz est totalement mobilisée pour que les offres qui se présenteront respectent l’identité de votre service de musique en ligne. Signez notre pétition !