Votre panier est vide

Rubriques :
News

Toy contre Temples

Par Marc Zisman |

Deux jeunes et jolis spécimens du rock psychédélique britannique…

Voilà plusieurs mois que le psychédélisme fait un comeback passablement sympathique. Surtout qu’il offre des teintes plutôt variées. Entre MGMT, The Horrors, Tame Impala, Jackson Scott et Foxygen pour n’en citer que cinq, chacun peut trouver son compte au pays des guitares sinueuses et des rythmiques hypnotiques...

Deux nouvelles embardées d’outre-manche (étonnamment sur le même label, Heavenly Recordings) viennent grossir le mouvement (si on peut parler de mouvement) avec des arguments là aussi divers : Toy et Temples.

Passé quasiment inaperçu car livré en décembre, juste avant le sapin et les boules, le deuxième album de Toy, Join The Dots, propose un voyage coloré et musicalement joliment alambiqué. Un vrai trip lorgnant aussi bien vers (sans surprise) MGMT et The Horrors que Spiritualized, les premiers Pink Floyd, la scène Paisley Underground des années 80 voire le krautrock de Neu ! et de Can.

Et malgré cette avalanche de références goûtues, ce Join The Dots possède sa propre identité. Reste à fermer les yeux et lâcher prise, la récompense est assurée…





Avec Temples qui rendra sa très attendue première copie, Sun Structures, le 10 février prochain, l’ambiance est un brin plus pop (entendez Byrds/Beatles). La vision est également kaléidoscopique à souhait mais plus concise. Quant à la maîtrise des mélodies, elle est plus… sérieuse ? Des jeunes chevelus déjà adoubés par l’ancien guitariste des Smiths, Johnny Marr, et l’ex-Oasis Noel Gallagher.