Votre panier est vide

Rubriques :
News

Robert Glasper touche du bois

Par Marc Zisman |

Un retour à l'acoustique pour le pianiste jazz'n'soul...

Avec son concept de Black Radio et les deux albums qui ont suivi, Robert Glasper a livré d’impressionnantes orgies de groove où s’entrechoquent jazz, R&B, rap, soul, funk et pop. Enregistré live aux mythiques studios Capitol, Covered, qui parait le 15 juin 2015, en livre de nombreux titres phares en version entièrement acoustique. Épaulé par ses fidèles complices, le bassiste Vicente Archer et le batteur Damion Reid déjà présents sur ses albums Blue Note Canvas ( 2005) et In My Element (2007), le pianiste texan passe évidemment par d’autres chemins. Celui des standards (Stella By Starlight) mais aussi celui de la reprise inattendue (Reckoner de Radiohead ou Barangrill de Joni Mitchell). A l’arrivée, un disque «retour aux sources»... Révélation du piano soul de ces dix dernières années, Glasper n’a pas épaulé Mos Def, Erykah Badu, J Dilla, Meshell, Kanye West, Common ou Q-Tip pour rien… Avec lui, la nu soul trouve l’ambassadeur smooth à souhait, clavier de velours et mélodiste suprême. Mais pas un simple tapoteur doué. Non, un pianiste, un vrai de vrai ! Qui connaît son McCoy Tyner sur le bout des ongles. Qui croise le fer avec Christian McBride, Terence Blanchard et Roy Hargrove… Surtout, Robert Glasper mène ses aventures plurielles, jazz ou hip hop, avec une insolente facilité. Mélodiste et instrumentiste hors pair, son toucher aérien en fait l'une des personnalités les plus recherchées. Son atout ? Avoir assimilé tout le spectre moderne du jazz, de son idole Herbie Hancock à Roy Hargrove, pour le mixer à ses influences contemporaines.



Robert Glasper sera en concert aux côtés de Yasiin Bey le 9 septembre à la Grande Halle de la Villette dans le cadre du festival Jazz à la Villette : Réservez vos places ici

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !