Votre panier est vide

Rubriques :
News

La Féline sort enfin ses griffes

Par Max Dembo |

Le premier album époustouflant d'Agnès Gayraud...

Depuis 2009, sous ce nom de La Féline chipé au chef d’œuvre de Jacques Tourneur et à l'album des Stranglers, Agnès Gayraud flotte au-dessus d’un no man’s land où se rencontrent des souvenirs de new wave eighties (Cure, Cocteau Twins…), des ombres de voix françaises (Christophe, Claire Diterzi, Jean-Louis Murat…) et quelques touches d’électro épurée. Son premier album sort enfin, sur le label de Marc Collin, Kwaidan Records. Le temps était nécessaire sans doute pour faire le tri entre ses multiples influences et concevoir avec beaucoup de naturel une voix bien à elle ; le titre, Adieu l’enfance, le prouve aussi… Ce premier disque, Agnès Gayraud l’a conçu avec Xavier Thiry aux claviers et aux arrangements. Une complicité de tous les instants tout au long d’un album envoûtant, de prime abord un brin austère mais qui, une fois apprivoisé, offre sa candeur et sa beauté. Une Féline à découvrir d’urgence.



 Lire aussi

À découvrir autour de l'article