Votre panier est vide

Rubriques :
News

Dernier voyage pour Bob Brozman

Par Max Dembo |

Un prince de la steel-guitar et du ukulélé tire sa révérence...

Ethnomusicologue américain unique et pape de la steel-guitar et du ukulélé, Bob Brozman a mis fin à ses jours à l’âge de 59 ans. Peu connu du grand public, cette légende vivante de la scène blues et roots avait agrégé différents styles et différentes techniques. Sa passion était avant tout de constater et comprendre les traces laissées par toutes les guitares aux quatre coins du monde. Et si sa case départ fut le blues, ses pérégrinations le mèneront vers les styles musicaux d’Hawaii et des Caraïbes mais aussi d’Inde, d’Afrique, d’Océanie et du Japon ! Ragtime, calypso, jazz manouche, tout passait entre ses doigts de magicien... Plutôt que de fusion, Bob Brozman préférait parler de musique hybride… Il avait trouvé sa propre sonorité, vers 13 ans, grâce à une guitare de marque National. En 1993, il consacrera d’ailleurs un ouvrage de référence à cette marque de légende, The History and Artistry of National Resonator Instruments, devenant l’autorité mondiale des guitares vintage ou modernes National Reso-Phonic.







 Lire aussi

À découvrir autour de l'article