Catégories :

Birdy Nam Nam, danser ou mourir

Quand le (désormais) trio électro élargit son champ de tir...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 27 septembre 2016
Réagir

DJ Pone a beau avoir quitté le navire il y a trois ans, Birdy Nam Nam n’a pas pour autant pris l’eau. La preuve avec Dance Or Die qui vient de paraitre, cinq ans après Defiant Order. Le quatuor devenu trio signe un quatrième album plus pop ; enfin façon de parler... Un disque sur lequel les compositions s’avèrent moins hybrides et moins radicales. Little Mike (ici producteur), Crazy B et DJ Need accueillent même des voix. Celles notamment de Mai Lan et de la Suédoise Elliphant qui apportent une touche plus... humaine ? Une manière de prouver que Birdy Nam Nam n’est pas juste une fiesta des platines ou un syndicat réservé aux aficionados du turntablism. Dance Or Die est surtout une belle orgie de musique électro, de trap, de rap américain, de R&B, de funk et de techno. Une puissante résurrection en quelque sorte.







Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures