Votre panier est vide

Rubriques :
News

Max Emanuel Cencic ouvre le festival de Froville

Par Maximilien Marçais-Husson |

Cette année, le Festival de Froville (17 mai – 13 juillet) s’ouvrira sur le nouveau programme du contre-ténor Max Emanuel Cencic autour d’une sélection d’œuvres du compositeur allemand Johann Adolf Hasse.

Petit mais costaud ! C’est ainsi que le festival de Froville pourrait être qualifié. Au delà de son extraordinaire patrimoine - on y trouve la plus ancienne église romane de Lorraine - ce village de 120 habitants accueille chaque année un festival de musique sacrée et baroque de renommée internationale. Philippe Jaroussky, Max Emanuel Cencic et, plus récemment, Iestyn Davies ou David Hansen ont donné leurs premiers récitals en France.

En 2014, Froville accueille les plus grands interprètes de musique baroque : Franco Fagioli, Jordi Savall, Les Arts Florissants et William Christie, Les Tallis Scholars. Et c’est à Max Emanuel Cencic que reviendra l’honneur d’ouvrir le festival le 17 mai prochain. Avec son nouveau programme intitulé Rokoko , le célèbre contre-ténor interprète des airs de Johann Adolf Hasse, accompagné de l’Orchestre Armonia Atenea dirigé par Georges Petrou. Éclipsé par son contemporain Haendel dans les programmes actuels, Hasse n’est reste pas moins le compositeur de plus de soixante-dix opéras. L’italianisation de cet allemand fut telle que l’Europe entière le connaissait sous le nom de Il caro Sassone (le cher Saxon).

Max Emanuel Cencic – © Rafaela Pröll / Virgin Classics

La musique de Hasse (1699-1783) incarne l’élégance et la grâce du Rococo, une période de transition entre le style baroque et classique. La brillante technique vocale de Cencic font de lui l’ambassadeur idéal de la musique de ce maître oublié.

Toutes les informations sur le festival

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article