Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Tirzah, soul extra-terrestre

Produite par Mica Levy, l'Anglaise publie un sublime album de groove chloroformé...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 10 août 2018
Réagir
Qobuz

Elle flotte dans l’air depuis plusieurs années mais n’avait jamais pris le temps de redescendre sur terre pour graver dans la cire tous ses rêves colorés. Une manière de rappeler que Tirzah n’est vraiment pas une musicienne comme les autres… Protégée par son amie d’enfance Mica Levy alias Micachu qui produit son premier album baptisé Devotion et paru vendredi, cette Anglaise est une intrigante endormie qui slalome avec beaucoup de sensualité entre du R&B mélancolique, du néo-trip hop, de la soul chloroformée, du post-grime et de la pop expérimentale. Tirzah s’amuse en fait avec tout ce que sa voix ou ses doigts touchent.

Il y eut jusqu’ici des choses éparses, comme une poignée de titres sur Greco Roman, le label de Joe Goddard d’Hot Chip, ou des gamineries avec Levy sous le nom de Taz & Meek, mais ce Devotion montre la maturité avec laquelle elle aborde désormais l’écriture, le chant et l’enregistrement. Des notes de piano ivre ici, une boucle floutée là, des basses épaisses comme des chamallows un peu plus loin, une voix troublante et changeante, chaque titre est un contrepied au précédent. Dans sa construction. Dans son instrumentarium. L’âme de Tirzah est viscéralement soul mais son cerveau est un labyrinthe stylistique sans fin. Sans doute l’un des plus fascinants ovnis de 2018 que ce Devotion...







ECOUTEZ DEVOTION DE TIRZAH SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters