Votre panier est vide

Rubriques :
News

Sonya Yoncheva, une renaissance

Par François Hudry |

Avec "Rebirth", la soprano bulgare signe un album passionnant conçu avec le chef argentin Leonardo García Alarcón faisant dialoguer la période baroque et l'ère moderne.

Ce projet est né d’une rencontre et de la dramatique pandémie qui a touché le monde dès le printemps 2020. Sonya Yoncheva pensait au programme de son nouvel album Rebirth depuis des années, mais sa rencontre avec Leonardo García Alarcón pour une production de L’Incoronazione di Poppea à l’Opéra de Genève a précipité et modifié son idée originale. Les deux musiciens ont alors pensé à un dialogue musical entre la période baroque et la nôtre avec des œuvres présentées comme révélatrices l’une de l’autre.

Pour Sonya Yoncheva, ce disque est conçu comme un appel à une renaissance. Son programme est comme une exploration des recoins les plus profonds de la psyché humaine à travers des musiques d’une forte densité expressive.

Leonardo García Alarcón va encore plus loin en parlant d’une « nouvelle façon de concevoir sons et vibrations dans un espace conçu pour nous donner l’impression de jouer à l’intérieur même des instruments ». Dès lors, la musique, comme langage du cœur et de l’âme, s’affranchit des langues, de la géographie et des époques pour unir l’humanité toute entière avec des médiums comme Stradella, Monteverdi, Cavalli, Orlando Gibbons, Barbara Strozzi associés aux musiciens d’aujourd’hui tels qu'Alarcón himself, Simon Diaz, le groupe Abba et des chants populaires bulgares.

En 2015, Qobuz rencontrait la soprano bulgare à l'occasion de la sortie de son album Paris, mon amour. Séance de rattrapage :

ÉCOUTEZ "REBIRTH" DE SONIA YONCHEVA SUR QOBUZ

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article