Catégories :

Sepultura, le Quadra des quinquas

Avec leur nouvel album "Quadra", les métallurgistes seniors de Belo Horizonte gèrent toujours aussi bien l'après Max Cavalera grâce au charismatique Derrick Green...

Par Théo Roumier | Vidéo du jour | 12 février 2020
Réagir

Depuis sept albums à présent, Sepultura tente de faire comprendre au monde entier une vérité simple et pourtant difficile à intégrer pour une partie de sa fan-base : il y a une vie après Max Cavalera. Et ce n’est pas faute de la part du combo brésilien de présenter, albums après albums, des arguments plus que solides. N’en déplaise aux nostalgiques, Sepultura est, en 2020, toujours une formation pertinente, et Quadra est là pour le prouver.

Derrick Green, à qui échût la difficile tâche de remplacer le leader historique du groupe, se taille ici la part du lion tant la variété et l’efficacité de son chant font mouche. De même, le benjamin de la bande Eloy Casagrande (28 ans) s’impose comme un des batteurs metal les plus inventifs de sa génération, tant il parvient à préserver l’aspect tribal et groovy qui fût la force du groupe à ses origines, tout en apportant sa propre patte et un nouvel apport dans la brutalité.



Le gang brésilien se place ici dans la continuité de leur précédent album Machine Messiah, confirmant leur volonté d’expérimentation, tout en poussant le bouchon ici encore plus loin. Les apports black (dès les premiers riffs d’Isolation), d’éléments symphoniques (Agony of Defeat), de hardcore et de punk (Last Time) se marient excessivement bien avec la base toujours bien présente de thrash/death qui fait la force de Sepultura depuis 30 ans (Capital Enslavement).



Le tout sublimé par la production millimétrique et pourtant chaleureuse d’un Jens Bogren qu’on ne présente plus tant cet homme a travaillé avec tout le monde (Opeth, Paradise Lost, Arch Ennemy, Katatonia, Amon Amarth…), ce serait faire preuve de la plus grande des mauvaises foi que de considérer que Sepultura sans Cavalera n’a plus rien à dire. Quadra en est aujourd’hui un nouvel exemple flagrant.

ÉCOUTEZ "QUADRA" DE SEPULTURA SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters