Catégories :

Quand Mozart « enchante » le cinéma

Le cinéma s'est penché sur le cas Mozart. Côté biographie, on pense bien sûr au film Amadeus de Milos Forman. Mais d'autres réalisateurs ont préféré le terrain de ses opéras : Joseph Losey, Ingmar Bergman... et Kenneth Branagh. En 2006, ce dernier transpose l'univers merveilleux de La Flûte enchantée dans le contexte récent de la Première guerre mondiale. Osé ? Sautons sur l'occasion de la sortie d'une nouvelle Flûte, celle de Yannick Nézet-Séguin, pour faire un détour par le septième art.

Par Elsa Siffert | Vidéo du jour | 12 août 2019
Réagir
Qobuz

Cinéma et opéra ne sont pas étrangers. Metropolis de Fritz Lang (1927) ou encore Les Damnés de Visconti (1969) semblent les avatars d'un genre spectaculaire dans lequel musique et théâtre fusionnent. Avec de telles œuvres, le cinéma apparaît comme l'opéra des temps modernes.

Dans son adaptation de La Flûte enchantée (2006), Kenneth Branagh expérimente un autre rapprochement des deux genres : la transposition. Il reste fidèle à la partition de Mozart mais lui donne un nouveau décor, celui des tranchées de la Première guerre mondiale.



Tamino, toujours lui, est envoyé par la Reine de la Nuit pour sauver sa fille Pamina, soi-disant kidnappée par Sarastro, son père. Papageno, dont les pigeons annoncent les attaques de gaz moutarde, l'accompagne dans sa quête.



L'humour est au rendez-vous, comme dans l'opéra originel de Mozart, et la musique, servie par de véritable chanteurs, ne souffre pas de la traduction anglaise du livret. Quant au chef James Conlon, à la tête du Chamber Orchestra of Europe, il assure la continuité dramatique de cette version plus politique mais tout aussi touchante. En un mot merveilleuse.

Dans le chapitre Flûte enchantée de sa saga Mozart, Yannick Nézet-Séguin a soigné les dimensions humoristique et pathétique de l'œuvre avec son complice Rolando Villazόn, en irrésistible Papageno.

Écoutez La Flûte enchantée de MOZART sur QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur QOBUZ, rejoignez-nous sur FACEBOOK


Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters