Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Pete Shelley, mort d'un génie punk

Le leader des Buzzcocks a été terrassé par une crise cardiaque...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 8 décembre 2018
Réagir
Qobuz

L’équation punk ne se résume pas aux Sex Pistols et à Clash. Non, le punk anglais est une Sainte Trinité à laquelle il faut ajouter les Buzzcocks dont le leader, Pete Shelley, est mort le 6 décembre 2018 à l'âge de 63 ans à Tallinn en Estonie où il s'était installé avec sa femme en 2012.

Loin de la hype londonienne, à Manchester, les Buzzcocks inventèrent, à la fin des années 70, un punk rock avant tout très pop, à l’adrénaline optimale. Alors que les tempos des Pistols sont finalement assez lents, ceux des Buzzcocks se dégustent pieds au plancher.

Ultra-courtes, ces pop songs nerveuses et tendues par des guitares survitaminées croquent l’adolescence avec un humour rare chez leurs rivaux. Minimalistes à souhait mais toujours très subtiles et surtout efficaces, les tubesques Orgasm Addict, Ever Fallen in Love, What Do I Get?, Strange Thing ou bien encore Fast Cars symbolisent à la perfection cet art buzzcockien, entre éjaculation sonique juvénile et écriture pop totalement maîtrisée. A approfondir sur leurs trois premiers albums indispensables : Another Music in a Different Kitchen (1978), Love Bites (1978) et A Different Kind of Tension (1979).









ECOUTEZ LES BUZZCOCKS SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters