Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Nao sur Saturne

La soul sister britannique signe un deuxième album assez éclectique...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 31 octobre 2018
Réagir
Qobuz

Après deux EP goûtus (So Good en 2014 et February 15 en 2015), Neo Jessica Joshua alias Nao accouchait, au cœur de l’été 2016, d’un premier album prometteur, For All We Know. Native de Nottingham ayant jeté l’ancre très jeune dans l’Est de Londres, elle plongeait sa soul vaporeuse dans du dubstep, du funk, de la pop et du R&B. Deux ans plus tard, elle applique sur Saturn sa recette dont elle est loin d’être la seule ambassadrice mais qu’elle livre pourtant avec une certaine originalité. Sous des effluves sonores un brin futuristes et viscéralement pop, la jeune Britannique fait tourner sa voix sensuelle, presque espiègle.

L’ex-choriste de Jarvis Cocker qui avait imposé son nom sur Superego de Disclosure signe Saturn, un deuxième album jamais monolithique qui puise aussi bien dans la soul classique que dans la nu soul voire le R&B électronique. Des bribes de rythmes d’Afrique de l’Ouest (Drive & Disconnect), du R&B bien sensuel (Curiosity), de la pop électro catchy (If You Ever conçu avec Alex Crossan alias Mura Masa) ou de la soul légère comme de l’azote (Make It Out Alive avec le Californien SiR), Nao déambule élégamment dans tous les recoins du groove contemporain.









ECOUTEZ SATURN DE NAO SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters