Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

Makaya McCraven, la sono mondiale

Par Marc Zisman |

Le batteur de Chicago donne une suite à son album "Universal Beings", véritable bombe de jazz hybride blindée en beats urbains, sonorités funky et improvisations habitées...

A sa sortie à l’automne 2018, l’album Universal Beings et ses 90 minutes de jazz hybride impressionnait déjà par sa richesse et sa densité. Sauf que Makaya McCraven avait caché avoir conservé des bandes inédites supplémentaires qui paraissent ici sous le titre d’Universal Beings E&F Sides.

Quatorze pièces rythmiques au possible que le batteur de Chicago a utilisé pour concocter la B.O. d’un documentaire réalisé par Mark Pallman narrant ses pérégrinations à Los Angeles, Chicago, Londres et New York. Un score logiquement dans la continuité du disque de 2018 avec les meilleures épées des scènes de ces quatre villes parmi lesquels Shabaka Hutchings, Junius Paul, Nubya Garcia, Daniel Casimir, Ashley Henry, Soweto Kinch, Kamaal Williams, Brandee Younger, Tomeka Reid, Dezron Douglas, Joel Ross, Josh Johnson, Jeff Parker, Anna Butters, Carlos Niño et Miguel-Atwood Ferguson.



Enregistrées lors de sessions qui se sont déroulées des deux côtés de l’Atlantique, au H010 de Ridgewood dans le Queens, au Total Refreshment Centre à Londres, à la Co-Prosperity Sphere de Chicago et même dans la maison de Jeff Parker à Altadena en Californie, ces compositions mêlent jazz et rythmiques parfois héritées du hip hop, de la drum'n'bass ou de la soul voire des musiques caribéennes, donnant aux improvisations de chacun des couleurs originales.



ÉCOUTEZ "UNIVERSAL BEINGS E&F SIDES" DE MAKAYA MCCRAVEN SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article