Catégories :

Les Doors avec cuivres et violons

Pour ses 50 ans, "The Soft Parade" ressort en édition deluxe remastérisée. Critiqué à sa sortie, ce 4e album de la bande de Jim Morrison est à réévaluer d'urgence.

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 7 novembre 2019
Réagir

Les manuels d’histoire du rock’n’roll ont souvent taxé The Soft Parade de plus mauvais album des Doors. Cinquante années après sa sortie le 18 juillet 1969, la réévaluation du quatrième opus des Californiens s’impose alors que Rhino publie une somptueuse 50th Anniversary Deluxe Edition.

Un an pile après Waiting For The Sun, les Doors changent totalement leur fusil d’épaule avec un disque moins viscéralement rock’n’roll. Ingérable, totalement obsédé par ses poèmes, de plus en plus accroc à la bouteille et à deux doigts de quitter le navire (retenu in extremis par le clavier du groupe, Ray Manzarek), Jim Morrison ne signe que la moitié des compositions de cette Soft Parade. Le guitariste Robbie Krieger prend alors l’ascendant côté écriture et étoffe l’instrumentation du groupe.

Pilotés par Paul Harris, des cuivres et des cordes font une entrée inattendue dans le paysage doorsien. Des effluves de jazz viennent ainsi brouiller le rock aux accents blues, la pop solaire et les séquences presque lounge. Un éclectisme déroutant de prime abord mais qui empêche la singularité originelle des Doors de stagner. Les mélodies de The Soft Parade ne sont peut-être pas du même calibre que celles de leurs trois précédents disques mais à l’heure où la concurrence expérimente tous azimuts, Jim Morrison, Ray Manzarek, Robby Krieger et John Densmore prouvent eux aussi qu’ils peuvent embarquer le rock sur des terres inédites.



Cette 50th Anniversary Deluxe Edition propose une nouvelle version remastérisé signée Bruce Botnick ainsi que des bonus comme Who Scared You, des titres inédits parmi lesquels des versions de travail de Doors Only, des versions sans cuivre ni corde de Tell All The People, Touch Me, Wishful Sinful et Runnin’ Blue.

Enfin, parmi les autres réjouissances de cette édition 2019, d’intéressantes parties de guitares ajoutées par Krieger sur Touch Me, Wishful Sinful et Runnin’ Blue. A l’arrivée, assez de matériels inédits pour régaler les fans et mieux percer les mystères de ce disque ovni assez fascinant...



ECOUTEZ "THE SOFT PARADE (50TH ANNIVERSARY DELUXE EDITION)" DES DOORS SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters