Catégories :

Le pouvoir d'Asa

Avec "Lucid", la chanteuse franco-nigériane franchit un cap et signe un album de soul pop d'une rare profondeur...

Par Clotilde Maréchal | Vidéo du jour | 16 octobre 2019
Réagir

Depuis ses débuts en 2007, Bukola Elemide alias Asa (prononcez Asha) a toujours brillé dans l’alliage soul, pop, reggae et folk, sortant du lot grâce à des chansons fortes portées par une voix toujours ensorceleuse.

A 37 ans passés et après cinq ans de silence discographique, la Franco-nigériane prouve qu’elle a toujours des choses à dire et des mélodies imparables à revendre. Avec Lucid, Asa creuse un peu plus son sillon en l’enrobant de plus de maturité.



Le piano profond de Femi Mo, les cuivres chauds d’Until We Try (This Lo') et la guitare bluesy de Don’t Let me Go sont autant de détails qui rendent ce disque plus majestueux que ses prédécesseurs.

Dans les ballades qui prédominent l’ensemble, Asa impose une confiance et un ton qui forcent le respect. Même sa plume s’est consolidée et quand ses mots portent la flamme du féminisme, ils évitent les clichés ou les lourdeurs. Aucun doute: Lucid est le disque magnifique d'une artiste toujours aussi inspirée.



En 2014, à l'occasion de la sortie de son troisième album, Bed Of Stone, Asa se confiait à Qobuz le temps d'une interview et offrait en prime une session exclusive :



ECOUTEZ "LUCID" D'ASA SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters