Votre panier est vide

Rubriques :
News

La pop rêveuse d'Isaac Delusion

Par Nicolas Magenham |

Avec "Uplifters", le groupe parisien peaufine son electro-pop toujours aussi savoureuse...

Pour leur troisième album, Uplifters, les Parisiens d'Isaac Delusion semble une fois encore se poser une question formelle essentielle : comment marier une électro-pop facile d’accès avec des idées audacieuses ?

Les harmonies émouvantes et la mélodie lyrique de Disorder, le rythme disco de It Hurts, ou bien l’ambiance lounge/exotica de Together viennent donc se cogner à des myriades d’effets inattendus et parfois étranges, lesquels font de Uplifters un objet extrêmement vivant et chaleureux. Cette combinaison d’une musique à la fois sensible et pleine de fraîcheur est en accord parfait avec l’un des thèmes de prédilection de l’album, celui de l’adolescence.



Ainsi, ce sont les sentiments souvent complexes liés à cette période de la vie qui sont au cœur d’une chanson comme Fancy.

Les textes du disque d'Isaac Delusion sont principalement écrits en anglais, mais on note toutefois deux exceptions à la règle : l’onirique et léger Pas l’habitude, et surtout une reprise étonnante, celle de Couleur menthe à l’eau d’Eddy Mitchell. Ou quand la dream pop branchée des années 2010 forme un couple curieux mais parfait avec une certaine variété française des années 1980…



ECOUTEZ "UPLIFTERS" D'ISAAC DELUSION SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article