Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

L chante pour elles

Par Nicolas Magenham |

Avec "Paysages", les nouvelles chansons du 4e album de Raphaële Lannadère imposent leur poésie mais aussi leur puissant engagement féministe...

Pour L (Raphaële Lannadère), la notion de paysage ne relève pas que du visuel. Il existe des paysages sonores, sensoriels, politiques, qu’elle tente de retranscrire dans son quatrième album justement intitulé Paysages. Accompagnée de deux violoncelles d’une batterie et d’une guitare, L invite l’auditeur à une épopée à la fois simple et musicalement ambitieuse, une échappée belle dans laquelle, certes, le tableau de la nature est présent (Les Oiseaux, Forêt), mais pas seulement…

Dans Femmes, vie, liberté !, elle se positionne en accord avec son temps féministe, clamant et associant ces trois mots comme une prière, afin qu’ils n’en forment plus qu’un seul au final. On retrouve ce même désir de se libérer du carcan du genre/gender dans L'Étincelle et Genre. Avec ses touchantes harmonies et sa voix ensorcelante de femme-enfant, L dépeint également le paysage du corps féminin (Eleonora) ou bien celui de la nostalgie et du temps qui passe (J’vois rien, Aux souvenirs).

« Et dans chaque paysage, il y a le tremblement de tous les paysages perdus qui remontent en nous, qui ébauchent en nous la préfiguration des paysages à venir, et définissent notre présence – toujours plurielle et multiple – au monde, comme celle du monde en nous », explique-t-elle dans la note d’intention de l’album. Tout en L. n’est que délicatesse, fluidité et étonnement perpétuel. Une sirène des temps modernes.

ÉCOUTEZ "PAYSAGES" DE L SUR QOBUZ

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article