Catégories :

Kim Gordon, enfin seule...

Quand la bassiste/chanteuse de Sonic Youth sort son très expérimental premier album solo...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 13 octobre 2019
Réagir

Atteindre 66 ans pour sortir son premier album est plutôt inédit. Car même si Kim Gordon possède un CV de 15 kilomètres de long, la bassiste/chanteuse de Sonic Youth n’avait jusqu’ici jamais pris le temps de s’exprimer complètement en solo.

Paru vendredi sur l'excellent label Matador, le bien nommé No Home Record (clin d'œil au film No Home Movie de Chantal Akerman sur la relation de la cinéaste avec sa mère, survivante d'Auschwitz) est avant tout l’enfant d’une vie musicale bien balisée. Agitée et bruitiste mais balisée. Et l’ADN no wave/punk de la musique de Sonic Youth demeure ici intact, s’adaptant tout de même à l’ère du temps, filtré qu’il est par des bribes de musique électronique.



Disponible en Hi-Res 24Bit, ce disque joliment apatride enfile des perles de calibres multiples : séquence de rock noise, plage ambient sombre et industrielle, bidouillages avant-gardistes, ballades mystiques, etc.



Un hétéroclisme presque militant qui n’empêche jamais No Home Record, produit par Justin Raisen (Angel Olsen, Yves Tumor, John Cale, Charli XCX…) et enregistré au Sphere Ranch de Los Angeles, de s’appréhender comme une entité.

Comme une œuvre chapitrée et portée par l’inimitable voix parlée, impressionnant chant de désolation sans concession, de la maîtresse de maison.



ECOUTEZ "NO HOME RECORD" DE KIM GORDON SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters