Rubriques :

Kandace Springs, l'héritière

Avec son 3e album, la chanteuse américaine rend hommage à toutes celles qui l'ont influencé, de Norah Jones à Sade en passant par Ella Fitzgerald, Lauryn Hill, Roberta Flack ou Billie Holiday...

Par Clotilde Maréchal | Vidéo du jour | 28 mars 2020
Réagir

Son mentor, Prince, disait que sa voix pouvait faire fondre la neige. Un don confirmé sur The Women Who Raised Me, troisième album de Kandace Springs, qui, sans faire trop de bruit, s’impose un peu plus chaque jour dans la vaste famille des chanteuses jazz’n’soul contemporaines.

Comme le titre de sa cuvée 2020 le laisse entendre (Les femmes qui m’ont élevée), la native de Nashville installée à New York rend ici hommage à toutes celles qui l’ont influencée et inspirée, d’Ella Fitzgerald à Roberta Flack, en passant par Astrud Gilberto, Lauryn Hill, Billie Holiday, Diana Krall, Carmen McRae, Bonnie Raitt, Sade, Nina Simone, Dusty Springfield et surtout Norah Jones, l’une de ses idoles, présente sur un titre (Angel Eyes).



Produit comme Soul Eyes (son premier album de 2016) par l’expert en réalisation ultra-léchée Larry Klein, The Women Who Raised Me accueille aussi les saxophonistes David Sanborn (I Put a Spell on You) et Chris Potter (Gentle Rain et Solitude), le trompettiste Avishai Cohen (I Can’t Make You Love Me et Pearls), le contrebassiste Christian McBride (Devil May Care) et la flûtiste Elena Pinderhughes (Ex-Factor et Killing Me Softly With His Song).

Des virtuoses dépositaires d’un raffinement supplémentaire à ce disque de reprises bien choisies. Mentions spéciales au Pearls de Sade, stimulé par un Avishai Cohen plus félin que jamais, et à l’Ex-Factor de Lauryn Hill.



Cet album confirme aussi les talents d’instrumentiste de Kandace Springs, aussi à l’aise au piano qu’au Fender Rhodes. Une virtuose tout en retenue aidée par un trio jamais bavard composé de Steve Cardenas à la guitare, Scott Colley à la basse et Clarence Penn à la batterie. C’est cet océan de subtilité et de dosage parfait qui rend ces reprises, chantées avec sensualité mais surtout conviction, très attachantes.

ÉCOUTEZ "THE WOMEN WHO RAISED ME" DE KANDACE SPRINGS SUR QOBUZ



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures