Julia Jacklin, la bonne copine

Pour les fans de Courtney Barnett (mais pas que), une nouvelle jeune Australienne à suivre de très très très près...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 8 mars 2019
Réagir
Qobuz

Pas facile de repérer les pépites dans la pluie d'albums introspectifs et de disques de rupture. Paru il y a quelques jours sur le label Transgressive, Crushing de Julia Jacklin en est une. Une vraie !

Sur un magnifique tapis de folk-rock alternant entre le nerveux à guitare et le fantomatique au piano, la jeune Australienne originaire de Sydney trempe son pinceau dans des teintes vues chez Liz Phair, PJ Harvey, Courtney Barnett et Angel Olsen, mais peint des saynètes qui possèdent sa singularité propre. En 2016 déjà, Don't Let The Kids Win laissait présager un avenir radieux. Trois ans plus tard, Crushing confirme, puissance dix !

Avec un soupçon de cynisme, voire d’autodérision, et des mélodies classiques mais à tomber (ah ce single nerveux Pressure to Party !), Julia Jacklin fait de ce deuxième album une œuvre attachante, jamais larmoyante ou nombriliste. Une révélation.








ECOUTEZ CRUSHING DE JULIA JACKLIN SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters