Harriet Brown, un Prince futuriste

Avec "Mall of Fortune", ce multi-instrumentiste californien invente le cyber-R&B...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 5 février 2019
Réagir
Qobuz

Même si elle en est vite sortie, la soul est née dans l’église. Un lieu de communion plutôt chaleureux. Une bâtisse à des années-lumière des métropoles contemporaines où règnent individualité, isolement, paranoïa et diktat des réseaux au fond pas si sociaux que ça… Harriet Brown vampirise pourtant ce contexte anxiogène pour inventer sa soul électronique. Du « funk romantique », comme il l’appelle…

A Los Angeles, le Californien d’Inglewood a conçu quasiment seul son album Mall of Fortune qui vient de paraître sur Innovative Leisure, le label co-fondé par Hanni El Khatib. Une fascinante BO aux contours futuristes qu’aurait pu imaginer un certain Prince s’il n’avait pas quitté le plancher des vaches précipitamment. Même le falsetto de Brown souligne cette filiation princière.

Mall of Fortune arrive pourtant à vivre sa vie tout seul. Sans que cette influence ressemble à une épée de Damoclès. Harriet Brown vit en 2019, pas en 1999, et son cyber-R&B moucheté d'électro est assez addictif.





ECOUTEZ MALL OF FORTUNE DE HARRIET BROWN SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters