Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Francis Lai, clap de fin

Disparition du grand compositeur de musiques de films, oscarisé pour "Love Story"...

Par Nicolas Magenham | Vidéo du jour | 9 novembre 2018
Réagir
Qobuz

Connu avant tout pour être l'alter ego de Claude Lelouch (Un homme et une femme, L'Aventure c'est l'aventure...), Francis Lai a laissé son empreinte mélodique dans beaucoup d'autres films français (Le Passager de la pluie de René Clément, Le Corps de mon ennemi d'Henri Verneuil, Les Ripoux de Claude Zidi...) et étrangers (Mayerling de Terence Young, et surtout les célébrissimes notes baroques de Love Story d'Arthur Hiller, qui lui valurent un Oscar).

A la fois sentimentale et pop, sa musique a aussi fait des merveilles pour le cinéma érotique haut de gamme des années 70/80 (souvenons-nous des synthétiseurs hypnotisants de Bilitis), ainsi que pour l'habillage sonore de certaines émissions télévisées (Le Cinéma de minuit de Patrick Brion sur FR3).

On lui doit également la musique d'un des plus grands tubes d'Yves Montand : A bicyclette. C'est surtout de son sens de la mélodie faussement simple dont on se souviendra, cet alliage de notes si particulier qui avait le pouvoir de rendre ses musiques aussi entêtantes que réconfortantes.









ECOUTEZ FRANCIS LAI SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters