Votre panier est vide

Rubriques :
Vidéo du jour

Fraîcheur Kiwi Jr.

Par Marc Zisman |

Avec "Cooler Returns", son jouissif deuxième album, le combo indie de Toronto reprend le flambeau de Pavement et des Modern Lovers...

Le Jonathan Richman de l’ère Modern Lovers, les Strokes des débuts et Stephen Malkmus période Pavement. Le périmètre des influences de Kiwi Jr. a beau être plié en moins de deux, le gang de Toronto risque pourtant de finir sur le podium indie de fin d’année. Pas pour son originalité donc mais pour l’essentiel : les chansons !

Jeremy Gaudet (chant et guitare), Brian Murphy (guitare), Brohan Moore (batterie) et Mike Walker (basse) assument à fond ce pesant héritage pour mieux se concentrer sur leurs paroles qui font sourire et leurs mélodies qui claquent. Et Cooler Returns (leur deuxième album studio qui paraît aujourd'hui, le premier sur Sub Pop) en regorge !

Comme chez leurs contemporains Parquet Courts, les compos de Kiwi Jr. se contorsionnent dans tous les sens, se cambrent même souvent comme poignardée par des guitares étriquées, mais gardent toujours dans le viseur une trame mélodique voire un refrain catchy à souhait comme sur les tubesques Undecided Voters et Only Here for a Haircut.

Plus peaufiné que leur premier album Football Money (2019), voilà un disque jouissif qui ignore les ravages créatifs de la pandémie pour faire du rock indé presqu’à l’ancienne, moqueur et cynique, nerveux et insouciant.

ÉCOUTEZ "COOLER RETURNS" DE KIWI JR. SUR QOBUZ

À découvrir autour de l'article