Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Chlorine Free, chasseurs de groove

Le gang parisien jongle avec le jazz fusion, l'électro et le hip hop...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 4 décembre 2017
Réagir
Qobuz

Quand on tombe, dès l’enfance, dans la marmite des Headhunters d’Herbie Hancock, on ne s’en sort pas comme ça aussi facilement. Chlorine Free le sait bien. Depuis ses débuts, le septet parisien piloté par le bassiste Virgile Lorach a parfaitement digéré cet épisode fondateur du jazz fusion qu’il a croisé avec d’autres passions comme le hip hop (son âge d’or – 88/96 – de préférence), l’electro expérimentale (Squarepusher voire Aphex Twin) et la nu soul.

Un patchwork instrumental qui a parfaitement nourri Start Fresh (2011) et Le Fish (2014) et qui en fait tout autant avec Free Speech, le nouvel album de Chlorine Free. Un impeccable troisième opus toutefois plus ancré dans son temps que ses deux prédécesseurs, un brin plus vintage dans le son.





Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters