Votre panier est vide

Rubriques :
News

Catherine, Fred et les Rita

Par Nicolas Magenham |

En 2019, Catherine Ringer montait sur la scène de la Philharmonie de Paris pour chanter le répertoire des Rita Mitsouko, le mythique duo qu'elle formait avec Fred Chichin, feu son homme disparu en novembre 2007...

Douze ans après la mort de Fred Chichin, il était temps pour Catherine Ringer de se pencher avec éclat sur le duo qu’ils ont formés durant près de 30 ans. En septembre 2019, elle monte donc sur la scène de la Philharmonie de Paris pour interpréter un florilège des chansons des Rita Mitsouko, avant une tournée en France et à l’étranger.

Catherine Ringer ne cache pas son intention de raviver avec dynamisme la mémoire de Chichin. Ce n’est pas en veuve solitaire et éplorée qu’elle se dévoile face au public, bien au contraire. Sur l’affiche des concerts et du présent album figure d’ailleurs les photographies de leurs visages sur un mode burlesque. La chanteuse à la voix souple et déjantée ne fait l’impasse sur aucun tube du tandem (Andy, C’est comme ça, Y'a d'la haine …), dans des teintes musicales proches de celles des titres d’origine. Pour Le Petit train, Catherine Ringer a même tenu à faire figurer le bruit qui reproduisait le roulement du train sur la voie ferrée. « J’ai réuni des gens capables de retrouver les arrangements originaux. Il y a deux claviéristes, un batteur qui vient du jazz et notre cher Noël Assolo à la basse », précise-t-elle. A cette équipe vient s’ajouter le guitariste Raoul Chichin, membre du groupe Minuit et, accessoirement, fils de Catherine et Fred...

Outre les titres pop rock énergiques qui ont fait le succès des Rita Mitsouko, on retrouvera Vol de nuit, morceau délicat porté par des synthés dont la couleur 80s est parfaitement rendue.

Les Rita Mitsouko, c’est enfin un mélange de diverses influences musicales, de la world music au funk, en passant par le hip hop et même la java, comme celle qu’esquisse Les Amants, chanson fleuve qu’on entendait dans Les Amants du Pont Neuf de Leos Carax en 1991. Avec ce live, Catherine Ringer a réussi son pari d’une commémoration souriante, refusant tout pathos. Un peu à l’image de leur premier grand succès, Marcia Baïla, hommage revigorant à la danseuse Marcia Moretto.

ÉCOUTEZ "CATHERINE RINGER CHANTE LES RITA MITSOUKO A LA PHILHARMONIE DE PARIS" DE CATHERINE RINGER SUR QOBUZ

À découvrir autour de l'article