Votre panier est vide

Rubriques :
News

Blondie vit !

Par Max Dembo |

Toujours emmené par Debbie Harry, le gang new-yorkais conserve sa flamboyance...

Un vrai tour de magie ! Les premières mesures de Pollinator retentissent et le voyage dans le temps est immédiat ! Oui, Blondie vit toujours, le temps semblant n’avoir aucun effet sur le groupe emmené par sa charismatique chanteuse, Debbie Harry. L’esprit des girls groups façon Phil Spector, une écriture pop digne du Brill Building, de l’énergie punk rock suintant des murs délabrés du CBGB, les boules à facettes disco du Studio 54 et les prémices du rap du Bronx : Blondie avait trouvé à ses débuts, au milieu des années 70, une formule imparable. Un étonnant cocktail qui ravira le grand public comme l'underground new-yorkais à laquelle la bande de Debbie Harry appartenait et qui donnera les tubesques Atomic, Heart of Glass, Sunday Girl, Call Me, Denis, Rapture, Hanging On The Telephone et autres I'm Always Touched By Your) Presence Dear. Boosté par la voix sexy de sa chanteuse désormais âgé de 71 ans tout de même, Blondie retrouve une grâce juvénile et une énergie rock’n’roll renversante. Bluffant.





Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article